Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Lutte contre le piratage : la Russie surveille ses FAI

Clément Solym - 10.04.2012

Edition - International - Russie - Piratage - FAI


En Russie, le département de lutte contre la cybercriminalité du ministère de l'Intérieur a pour projet de renforcer ses lois et contrôles envers tous les fournisseurs d'accès à Internet du pays pour lutter contre le piratage. Il pourrait engager des poursuites dès le début du mois prochain, selon Torrentfreak.

 

C'est que le piratage est très important en Russie, un pays au sein duquel la violation de droits d'auteur peut être sanctionnée d'une peine allant jusqu'à six ans de prison. Dans le secteur du livre, près de 250.000 ebooks sont sur le marché du piratage, avec un catalogue d'environ 30.000 ebooks commercialisés.

  

 

Les éditeurs ne sont plus les seuls à traquer les textes piratés sur la toile. Comme expliquait à Actualitté, Anastasia Lester, agent de plusieurs éditeurs français pour la Russie, des maisons d'édition russes engrangent souvent des poursuites pour violations de droits d'auteur pour lutter contre le phénomène, encadré par un pouvoir jugé trop faible.

 

Elle évoquait une « sorte de chaos législatif », qui pourrait bien s'agencer vers une autre justice, quoique le gouvernement cible ici les FAI comme principaux responsables, plutôt que les pirates. 

 

Selon les autorités, le ministère de l'Intérieur est en train d'effectuer des contrôles des FAI sur l'ensemble du territoire. Les FAI sont suspectés de faire de la publicité pour ces sites de piratages, lors de la commercialisation de leurs produits et de manière indirecte.

 

Ces contrôles gouvernementaux, dont les résultats seront publiés à la fin du mois ou en mai, sont des préludes à des mesures plus fermes de lutte contre le piratage. Cependant, trois des FAI les plus importants du pays ont affirmé qu'aucun contrôle n'était en cours à leur connaissance.