M. Chat condamné à une amende pour ses dessins de chats souriants

Victor De Sepausy - 14.10.2016

Edition - Société - Chat - artiste - condamnation


Thoma Vuille, artiste de rue bien connu des habitants de la région parisienne, vient d’être condamné à une amende de cinq cents euros pour le tribunal correctionnel de Paris. On lui reprochait d’avoir dessiné ses fameux chats souriants sur des murs de la gare du Nord actuellement en travaux.

 

(Crédits M. Chat, à Trouville)

 

Surnommé M. Chat, Thoma Vuille avait pris l’initiative, il y a quelques mois, de dessiner des oiseaux, des roses et deux chats sur des panneaux blancs chargés de masquer les travaux de la gare parisienne. Mais cette action n’a pas vraiment été appréciée à sa juste mesure. Déjà condamné à des amendes par le passé, l’artiste aurait pu finir en prison. C’était du moins le souhait du parquet qui demandait trois mois de prison ferme.

 

De son côté, Thom Vuille a déclaré qu’il avait cherché à « faire descendre l'art sur le quai d'une station de RER qui est laide », rapporte l’AFP. Avec son chat jaune orange, exhibant un large sourire, cet artiste franco-suisse sévit dans de nombreuses villes, en France mais aussi aux Etats-Unis ou en Afrique.