Macmillan développe une plateforme de données de ventes

Louis Mallié - 28.05.2014

Edition - International - Macmillan - Next Big Book - Next Big Sound


Le groupe d'édition international MacMillan Publishers a annoncé dans un communiquéle développement d'une nouvelle plateforme de données de vente en partenariat avec Next Big Sound. Destinée aux auteurs, elle permettra d'apporter en temps réel un large champ de données.

 

 

 

 

 

Le nouveau tableau de bord devrait être opérationnel d'ici trois mois. Pour l'éditeur, comme pour Next Big Sound, il s'agit d'une première : « Cela fait des années que Macmillan cherche à obtenir des données de ventes susceptibles d'orienter des actions concrètes. Next Big Sound nous donne désormais cette possibilité. »

 

Initialement destiné à l'industrie de la musique, Next Big Sound a acquis une bonne réputation en tant que fournisseur de données de ventes. « Next Big Book », sera donc pour lui l'occasion d'élargir le le domaine d'action de ses outils. « Nous avons compris que les données que nous collectons, sur la manière dont les consommateurs interagissent et achètent ne sont pas juste propre à l'industrie de la musique », a commenté Alex White directeur général et co-fondateur de Next Big Book.

 

Bâti sur le même modèle que Next Big Sound, le premier lot de donnée Next Big Book apportera donc offrira donc : 

  • Le calcul des ventes quotidiennes et hebdomadaires sur chaque plate forme
  • La veille des activités sur les réseaux sociaux (Facebook, twitter, tumblr, instagram, YouTube, Goodreads, etc)
  • Les campagnes mail
  • La surveillance de Wikipedia
  • Le trafic web autour des oeuvres

Rapidement augmentée, elle comprendra également : la veille des évènements publicitaire, les données géographiques des ventes, ainsi que l'ensemble des informations sur les contenus des pages de chaque détaillant. 

 

« Cela fait des années que Macmillan cherche à obtenir des données de ventes susceptibles d'être transformées en des actions concrètes. Next Big Sound nous donne cette possibilité », s'est réjoui Fritz Foy, vice-président de la section développement numérique de Macmillan.