Madame Invention, la nouvelle “Monsieur Madame” contre les stéréotypes

Antoine Oury - 30.11.2017

Edition - Société - Madame Invention - livres Monsieur Madame - Little Miss Inventor


Le 36e personnage de la série des « Monsieur Madame » est une femme, et elle entend bien représenter de manière plus fidèle la diversité des profils et des ambitions. Madame Invention, ingénieuse et douée de ses mains, entend « défier les stéréotypes », selon son auteur Adam Hargreaves, fils du créateur de la célèbre série de livres jeunesse, Roger Hargreaves.

 


Madame Autoritaire, Madame Tête-En-L'air, Madame Range-Tout, Madame Catastrophe... Les premières « Madame » du catalogue de la célèbre série ne mettent pas vraiment en avant des qualités, à l'inverse de Monsieur Rapide, Monsieur Heureux ou Monsieur Curieux... Créées 10 ans après leurs pendants masculins, en 1981, les « Madame » se sont parfois pliées aux stéréotypes rattachés aux femmes.

 

Adam Hargreaves, le fils du créateur de la série, Roger Hargreaves, a pris sa relève à partir des années 1990 : le nouveau personnage entend renverser la donne, et sera lancé à partir du 8 mars prochain, à l'occasion de la Journée internationale de la Femme 2018 et de la Semaine des Sciences, au Royaume-Uni. « C'était sympa d'écrire un personnage qui défie les stéréotypes et permet de promouvoir un modèle positif, même si ce n'est qu'un petit geste », a souligné Adam Hargreaves dans un communiqué.

Éviter les stéréotypes : certes, Little Miss Inventor utilise ses compétences intellectuelles, mais elle se retrouve affublée des habituelles lunettes et des cheveux en bataille propres aux inventeurs, c'est bien connu...

 

Les princesses dans les contes sont-elles condamnées
à faire le ménage ?

 

En France, a annoncé Hachette au HuffPost, Little Miss Inventor s'appellera Madame Invention, ce qui sonne tout de même assez faux : pourquoi ne pas avoir opté pour « inventrice », alors que le débat sur la féminisation des noms de métier et la représentation des femmes au sein de la langue fait rage ? D'autant plus que l'Académie française, cette fois, semble valider ce terme que l'on retrouve notamment dans un discours de Saint-Marc de Girardin, alors directeur de l’Académie française, en 1858...

 




Commentaires

Ce n'est pas la journée internationale de la femme ( les fâmes, ces êtres uniformes) mais la Journée Internationale des Droits des Femmes wink C'est dommage de se tromper, surtout sur un article où l'on parle de la féminisation de langue française!

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.