Magie des enchères : Harry Potter génère 176.000 €

Antoine Oury - 22.05.2013

Edition - International - Harry Potter - J.K Rowling - enchères


Pas encore la formule pour la transmutation du plomb en or, mais la maison Sotheby a bien changé de vieux papiers en cash. Enfin, « vieux »... L'édition originale vendue hier n'a qu'une quinzaine d'années, mais sa valeur atteint déjà celle des plus précieux manuscrits : une des premières éditions d'Harry Potter à l'école des sorciers (Harry Potter and the Philosopher's Stone) a été cédée aux enchères pour près de 176.000 € - 150.000 £.

 

 

<

>

 

 

L'ouvrage qui valait un quart de million est annoté par l'auteure, J.K. Rowling, et enrichi de 22 dessins tracés de sa main. Une valeur ajoutée qui a attisé les enchères : on y découvre le coup de crayon de la romancière britannique, ses notes sur l'ébauche du roman, ou encore les règles du Quidditch en cours d'élaboration. 

 

Le livre faisait partie d'une vente caritative organisée au bénéfice de l'English Pen, avec 51 lots, tous des premières éditions originales de classiques de la littérature moderne : Metroland de Julian Barnes,  Le Journal de Bridget Jones d'Helen Fielding, The Conservationist de Nadine Gordimer, L'odyssée de Pi par Yann Martel et 47 autres titres à retrouver ici.

 

Parmi les autres paliers notables atteints par les ouvrages mis aux enchères, on notera les 35.000 € du Matilda de Roald Dahl, illustré par Quentin Blake, les 32.000 € échangés contre The Remains of the Day de Kazuo Ishiguro et les 25.000 € de l'édition originale de Metroland. En tout, près d'un demi-million d'euros ont été réunis par la vente des 51 bouquins.

 

L'édition originale du premier tome des aventures du sorcier a été achetée par un enchérisseur anonyme, qui a contacté la maison par téléphone : son visage aurait pu être connu, puisqu'en 2007, c'est Jeff Bezos en personne, créateur d'Amazon, qui s'était offert Les Contes de Beedle le Barde. Une édition très clinquante, sertie de pierres précieuses : les commentaires et tracés de J.K Rowling valent bien leur pesant d'or aussi.