George RR Martin mène la résistance contre l'extrême droite fan de SF

Julie Torterolo - 21.07.2015

Edition - International - George RR Martin - Hugo Awards - Appel aux votes


« Le temps compté. Il reste seulement deux semaines pour voter pour les Hugo Awards de cette année, qui se révèle être la plus controversée et contestée des sessions dans la longue histoire de ce prix ». Dès ses premiers mots, George RR Martin est des plus explicites : il faut aller voter pour les Hugo Awards, prix décerné chaque année par la World Science Fiction Society.

 

(Gage Skidmore  CC BY-SA 2.0)

 

Un appel du pied effectué aux fans de science-fiction qui s'explique avec la controverse que vit le prix cette année. Un groupe d’auteurs d’extrême droite se faisant appeler « Sad Puppies » — « les chiots tristes » — a présenté des listes d’œuvres pour lesquelles ils recommandent vivement de voter. Un appel très largement suivi par les partisans politiques du groupe. Le résultat ? Pratiquement tous les candidats recommandés par les Sad Puppies font partie de la sélection finale des Hugo.

 

Un second groupe dénommé poétiquement les « Rabid Puppies » — « les chiots enragés » — et encore plus à droite que les premiers, a présenté sa propre liste. Ce parti fut lancé par l’auteur Théodore Beale, alias Vox Day, connu pour ses penchants très à droite. Pour exemple, on trouve parmi les auteurs John C. Wright, très souvent dénoncé pour ses discours homophobes. De quoi susciter une forte polémique et entacher le prix. 

 

Les réactions ne se sont pas fait attendre. De nombreux auteurs se sont retirés du prix afin de montrer leur opposition. Connie Willis, auteure primée 11 fois par le prix Hugo, a même refusé de présenter la cérémonie de cette année. Elle explique sa position dans un papier intitulé « Pourquoi je ne présenterai pas les Hugo Awards cette année ». « Vox Day et ses soutiens m'empêchent de garder le silence, de rester calme et de continuer. Non contents d’avoir déjà utilisé des manœuvres malhonnêtes pour les candidatures, ils exigent maintenant de gagner, c’est trop, ils vont complètement détruire les Hugos », écrit-elle. 

 

Une opinion partagée par RR Martin. « Je pense que les Sad Puppies ont détruit les prix Hugo, et je ne suis pas sûr qu’ils puissent être réparés un jour », avait déclaré l’auteur de Game of Thrones en avril. Mais pour lui, pas question de renoncer aux votes. 

 

C’est ainsi que vendredi, l’auteur publiait sur son blog un article appelant les fans à aller voter au Hugo Awards. « Cette année, plus que jamais, la voix et le vote de chaque vrai fan sont nécessaires pour aider à protéger l’intégrité du prix. Tout le monde est le bienvenu, en dépit de ce que vous avez entendu. (Sauf les connards. Bien que les connards sont les bienvenus aussi, mais l’accueil sera vite moins chaleureux pour eux) », a-t-il ajouté.

 

Tout en donnant les liens pour s’inscrire et voter, l’auteur souligne le nombre croissant d'inscriptions pour la Worldcon, convention de science-fiction pendant laquelle le prix est décerné. « Qui sont tous ces nouveaux membres à l’appui? Sont-ils des vraies fans mobilisés pour la défense de l’un des plus anciennes et des plus chères institutions de notre pays? Sont-ils les néonazis et les réactionnaires de droite, dont nous avons été avertis? La vérité est... que l’on ne sait pas... Tout ce que je sais est que chaque vote comptera... », conclut-il. Pour lui, l’essentiel reste, avant tout, de préserver « la gloire » du prix. (via The Guardian, Le Monde)


Pour approfondir

Editeur : Gallimard
Genre : science fiction...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782070439973

Retour sur l'horizon ; quinze grands récits de science-fiction

de Serge Lehman

Dans cette anthologie parue l'année du centenaire de la science-fiction française, on traverse un Canada hanté par les drones de Dieu, on chemine vers une forme de vie impalpable entre Mars et Jupiter, et dans les couloirs d'un lieu qui contient tous les lieux. On subit un lavage de cerveau magico-marxiste, on explore l'esprit des morts en quête d'oeuvres d'art inédites, on prend contact avec des entités orbitales capables de changer l'Histoire. On se pose aussi beaucoup de questions : sur les propriétés chimiques de la potasse, la tête robotisée de Philip K. Dick et d'autres mystères plus ou moins solubles dans le réel. En gardant l'esprit ouvert, on peut même y découvrir un poème en prose et deux romances postmodernes.

J'achète ce livre grand format à 10.20 €