Manif pour tous : Frigide Barjot promet de promouvoir le Salon du livre

Nicolas Gary - 12.03.2013

Edition - Société - La Manif pour Tous - Salon du livre - voyages


Bouh, que c'est pas joli, la mauvaise foi : alors que La Manif Pour Tous s'est fait prendre la main dans le pot à biscuit, voilà que sa porte-parole, Frigide Barjot, vient de tenter de justifier l'inexplicable, dans les colonnes de Métro. Pour mémoire, le 24 mars doivent se tenir deux événements que l'on aurait eu du mal à rapprocher : une manifestation contre le Mariage Pour Tous et le Salon du livre de Paris... 

 

 

 

 

 

Et pourtant, afin de grossir les rangs des manifestants à moindres frais, les organisateurs de la manifestation du 24 mars ont cru intelligent de proposer un petit truc : le Salon du livre de Paris et la SCNF ont en effet mis au point un partenariat permettant aux étudiants de moins de 26 ans de profiter d'un tarif réduit pour venir sur le Salon. 

 

« A l'occasion du salon du livre du 22 au 25 mars, la SNCF effectue une réduction de 50% pour les trajets vers Paris. L'occasion pour vous, manifestants, de profiter de cette offre pour venir ! », expliquait un petit message publié sur le site de La Manif, incitant tout bonnement à gruger la SNCF et le Salon du Livre. Les deux acteurs ne s'y étaient pas trompés, d'ailleurs, et dans un communiqué diffusé tardivement, les organisateurs du Salon avaient dénoncé « publiquement l'appel de certains groupes sur les réseaux sociaux à utiliser de manière frauduleuse et à des fins politiques les réductions prévues  ». 

 

En tant que manifestation, certes, mais culturelle et apolitique, le Salon du livre ne pouvait pas être pris en otage et l'attitude des organisateurs de la Manif était tout bonnement intolérable. La crise... Surtout que, durant ces échanges de politesse, La Manif continue d'appâter le chaland, avec des bandes-annonces discutables  :

 

 

 

 

Ce que l'on n'avait pas encore prévu, c'est que non seulement, les organisateurs n'ont pas froid aux yeux, mais ils viennent également de découvrir une autre solution pour venir, toujours en profitant des réductions dans le cadre du Salon du livre, mais cette fois, avec les sociétés Air France et KLM, permettait de se déplacer en avion... 

 

Réductions sur une très large gamme de tarifs publics sur l'ensemble des vols 
Air France et KLM du monde, pouvant aller jusqu'à -47% sur les lignes de France métropolitaine (Corse incluse),

 

peut-on désormais lire sur le même sujet d'actualité qu'hier, et qui a simplement été mis à jour. Tout semble bon pour faire en sorte que les sympathisants puissent se déplacer à moindres frais. Surtout, effectivement, que la porte-parole, Frigide Barjot a assuré à Métro que les manifestants qui viendront le 24 mars « sont des gens qui ont une capacité de lecture ».

 

Autrement dit : pourquoi les embêter ? Ils viendront d'abord faire un tour au Salon du livre et ensuite ils iront manifester, mais jamais ils n'auraient envisagé de gruger qui que ce soit. 

 

Frigide Barjot promet d'ailleurs que les manifestants assureront la promotion du Salon du livre et que les militants impliqués dans le soutien du mariage et de la famille, profiteront de l'occasion pour « discuter et débattre avec les visiteurs du salon, leur proposer de venir à la manifestation. On pourra mélanger, ouvrir et brasser les points de vue sur ce sujet fondamental qu'est la structure de la société ». 

 

Maintenant qu'il ne s'agit plus simplement des réductions SNCF mais également Air France et KLM, on se dit que les organisateurs du Salon, qui hier réfléchissaient aux recours juridiques possibles, doivent commencer à légèrement fulminer... Nous n'avons pas pu obtenir de réaction de la part du Salon pour le moment.

 

 

Mise à jour : 

ActuaLitté est parvenu à contacter La Manif pour Tous, qui ne comprend définitivement pas le procès qu'on lui fait. « Nous n'avons aucune intention de détourner un code promo, nous indiquons biern que cette remise existe dans le cadre d'une offre proposée par le Salon du livre. »

 

Mais quand on demande si cette démarche n'est pas indélicate, ou du moins usurpatrice, la réponse est touchante de naïveté : « Il n'y a pas de contradiction entre venir à la Manifestation et se rendre au Salon du livre de Paris. Si l'on profite de ces remises, est-il interdit de se rendre à la tour Eiffel ou dans un grand restaurant ? Faut-il exclusivement aller de la gare au Salon du livre, puis revenir à la gare ? Nous pensons qu'il est tout à fait possible de se rendre à la manifestation du 24 mars, et que cela ne pose aucun problème... » 

 

Les juristes de Reed Expo auront peut-être un autre point de vue...