Manifeste : Les bibliothèques pour un Internet ouvert et transparent

Clément Solym - 26.11.2014

Edition - Bibliothèques - IFLA manifeste - internet bibiothèques - usagers web conseils


Parce qu'Internet est devenu un outil du quotidien, l'IFLA, la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d'institutions, publie un manifeste clair : ouverture et transparence doivent guider les services des établissements. C'est que la toile et ses outils jouent un rôle essentiel dans les services apportés, et qu'il importe, pour les usagers, d'accéder et de communiquer librement sur le réseau. 

 

 

Unplugged - no computer, no internet, possible?

photosteve101, CC BY 2.0

 

 

Le premier manifeste avait surgi en 2002, et depuis, le web a vraiment changé, en profondeur, autant que graphiquement. « Nous avons aussi une meilleure compréhension des menaces qui peuvent jalonner l'Internet, y compris l'impact sur les droits de l'homme, devant des surveillances abusives, et dans l'activité criminelle », souligne Martyn Wade, président du FAIFE (comité de l'IFLA, Freedom of Access to Information and Freedom of Expression).

 

La mise à jour 2014 du Manifeste reflète donc les évolutions, tant des usages que des problématiques rencontrées. En tant qu'outil d'accès à l'information, à travers des ressources locales et mondiales, Internet incarne la diversité culturelle, accessible à tous. 

 

À ce titre, les bibliothèques doivent intervenir comme des passerelles vers le web, autant que des points d'accès sûrs, avec un rôle de conseil. « La liberté d'accès à l'information et la liberté d'expression sont essentielles à l'égalité, la compréhension et la paix mondiale », affirme-t-on. Aussi, toute obstruction à la libre circulation des idées est fermement condamnée, de même que tout ce qui empêche une personne d'améliorer sa condition personnelle, en luttant contre les inégalités et la pauvreté.

 

Le texte est en anglais, pas encore traduit, mais assez facile d'accès.

 

  Internet Manifesto 2014 IFLA