Manuel pour époux musulman : comment bien battre sa femme

Clément Solym - 27.03.2012

Edition - International - Maulavi Ashraf Al - Violences - Musulmans


Au Canada, une sorte de guide pratique du mariage fait grand scandale pour ses conseils sexistes et violents. Malgré son titre Un cadeau pour les couples musulmans (A Gift for Muslim Couple), l'ouvrage est bien loin d'être un cadeau pour les épouses concernées, puisqu'il s'agit en réalité d'un manuel expliquant à leurs maris comment les battre, les intimider et les asservir au quotidien.

 

Le livre est un recueil des écrits de Maulavi Ashraf Ali, décédé en 1943, édité par la maison d'édition indienne Idara Impex en 2010 et mis en vente depuis peu dans la librairie Islamic Books and Souvenirs. 

  

 

Battre sa femme, avec modération

 

En 160 pages, le livre parle du « mariage et des relations entre conjoints, mais aussi des pièges qui les menacent, les risques de rupture et leurs causes ». Seulement, voilà, le recours à la force est présenté comme la solution ultime, puisque dès les premières pages, il affirme qu'il est nécessaire de « contenir [sa femme] par la force, voire de la menacer ».

 

L'auteur conseille par exemple aux époux de ne pas laisser leur femme quitter la maison sans leur permission, de les réprimander avec des coups, « de bâton ou à mains nues »,  de les priver d'argent ou encore de leur tirer les oreilles. Toutefois, il recommande, sans ironie, de « s'abstenir de les battre excessivement », selon le Toronto Sun.  

 

Et l'auteur d'en rajouter : « Le mari doit traiter sa femme avec gentillesse et amour, même si elle a tendance à être parfois stupide et longue à la détente. » Quant à la femme, elle se doit d'être belle pour son époux, et satisfaire tous ses désirs.

 

Un livre illégal ?

 

Ana Curic, directrice de la communication du ministère de la Citoyenneté et de l'immigration au Canada, a rappelé qu'un récent guide de la citoyenneté publié par son bureau interdit tous mauvais traitements réservés aux femmes, rapporte le Sun Times.

 

« Le guide spécifie qu' « au Canada, les hommes et les femmes sont égaux devant la loi. L'ouverture et la générosité du Canada ne s'appliquent pas aux pratiques culturelles barbares tolérant la violence conjugale, les crimes d'honneur, la mutilation des organes génitaux féminins, le mariage forcé et tout autre violences sexistes » », a expliqué Ana Curic.

 

Du côté de la communauté musulmane, les voix se sont également élevées contre ce texte, jugé réducteur et mensonger. Elle s'est inquiétée que le livre alimente les clichés sur les musulmans. « Nous sommes la première religion à avoir donné du pouvoir aux femmes. C'est vraiment triste que quelqu'un écrive de telles choses. Nous ne sommes pas remplis de haine et nous n'enseignons pas ce genre de choses. Ce livre n'aurait jamais dû arriver jusqu'au Canada », s'est indignée Wasim Vania, la présidente de la société islamique de Toronto.  

 

Dans la librairie, l'ouvrage serait en rupture de stock, et les médias n'ont pas pu savoir si d'autres exemplaires avaient été commandés par le libraire, qui s'est refusé à tout commentaire. Cependant, l'ouvrage est toujours en vente sur le site Internet de la librairie, et même sur eBay, à côté d'autres du même type, tels que Fatwas of Muslim Women d'Ibn Taymyah qui expliqueraient en détail comment exciser une femme.