Manuel Valls publié à la rentrée, chez Grasset

Camille Cornu - 28.12.2015

Edition - Les maisons - Manuel Valls - Grasset - recueil discours attentats


Manuel Valls publiera en janvier un recueil de ses discours post-attentats. Le livre réunira le discours de janvier en réaction aux attaques contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes, et le discours de novembre ayant suivi les attentats du 13 novembre.

 

 

 

Manuel Valls n'en revient toujours pas de la qualité de son propre discours. Après les attentats de janvier, Manuel Valls avait prononcé le mardi 13 à l'Assemblée nationale un discours qui avait largement ému l'hémicycle, le laissant lui-même au bord des larmes. Et ce n'était pas dû aux propositions politiques qu'il contenait, mais à sa charge émotionnelle.

 

Aujourd'hui, Manuel Valls souhaite faire revivre « l'esprit du onze janvier » en publiant ces discours, révèle Le Parisien. Le livre sortira chez Grasset, et sera complété par son discours sur les attentats de novembre, ainsi que d'une préface par le premier ministre lui-même. Son discours de janvier, appelant à « l'unité nationale », avait été accueilli presque unanimement par la droite et la gauche.

 

Après avoir rendu hommage aux forces de l'ordre victimes des attentats, il s'était élevé contre l'antisémitisme, alors interrompu par les applaudissements : « L'Histoire nous l'a montré, le réveil de l'antisémitisme, c'est le symptôme d'une crise de la démocratie, d'une crise de la République. [...] Les actes antisémites connaissent en France une progression insupportable. Il y a les paroles, les insultes, les gestes. [...] Sans les Juifs de France, la France ne serait plus la France [...] Nous ne l'avons pas assez dit ! Nous ne nous sommes pas assez indignés », poursuivait le Premier ministre, avant d'appeler à protéger également les musulmans.

 

Son discours de novembre avait une tonalité beaucoup plus militaire et appelait surtout les députés à accepter la prolongation de l'état d'urgence : « Ne nous y trompons pas, le terrorisme a frappé la France, mais pas pour ce qu'elle fait – en Irak, en Syrie, ou au Sahel –, mais pour ce qu'elle est. [...] Nous sommes en guerre ! Pas une guerre à laquelle l’histoire nous a tragiquement habitués. Non, une guerre nouvelle – extérieure ET intérieure – où la terreur est le premier but et la première arme. »

 

Il plaidait ensuite pour la prolongation de l'état d'urgence à une durée de trois mois : « Cette durée permettra d’accélérer la mise hors d’état de nuire des réseaux terroristes – dans le respect de l’action juridictionnelle, qui reste la seule réponse à moyen et long terme pour neutraliser ces réseaux. Cette prolongation doit se doubler d’une modernisation des dispositions de la loi de 1955, car lorsqu’elle a été adoptée – vous le savez – le contexte était bien différent. »

 

Le Premier ministre a précisé que les droits du livre seraient reversés à une association de soutien aux victimes. Le recueil, intitulé L'Exigence, sortira début janvier, en guise de commémoration des attaques contre l'Hyper Casher et contre Charlie Hebdo. Les deux discours, comme tous les discours officiels, sont cependant déjà facilement disponibles. La préface promise aura donc intérêt à valoir le détour pour que la publication vaille vraiment la peine.

 

Vous pouvez aussi (ré)écouter le discours de janvier ici :

 


Manuel Valls, ovationné, rend hommage aux... par LeHuffPost