Manuels scolaires : Laurent Wauquiez priverait les libraires de 30 millions €

Nicolas Gary - 13.12.2018

Edition - Librairies - Libraires Wauquiez manuels - manuels scolaires gratuité - Rhone Alpes marches publics


La polémique suscitée par la gratuité des manuels scolaires qu’envisageait le président de la région Auvergne Rhône Alpes, Laurent Wauquiez, se poursuit. En effet, le Syndicat de la Librairie Française a adressé un courrier pour lui demander de renoncer à cette perspective. 

Laurent Wauquiez, painted portrait _DDC0024
thierry ehrmann, CC BY 2.0
 

Les 19 et 20 décembre, le conseil régional doit en effet s’exprimer sur un projet de gratuité appliqué aux manuels scolaires. Pour les libraires de la région, cela représenterait une perte de 30 millions €, estime le SLF dans un communiqué. 

Cette modification apportée au mode de financement pour les ouvrages destinés aux lycéens consisterait à passer par un achat directement effectué par la Région. 

Et le SLF de souligner que si « le fonctionnement des libraires est tout à fait adapté aux achats par les familles, il ne leur permet pas, sur un plan financier et logistique, de répondre à des marchés publics très importants ». Ce sont donc les grossistes spécialisés, souvent implantés hors de la région, qui en tireraient profit.

Outre la perte de chiffre d’affaires liée aux manuels, ce sont les achats additionnels qui disparaîtraient avec cette réforme. En effet, les familles peuvent profiter de leur passage en librairie compléter la liste de lectures obligatoires, pour s’offrir sur une impulsion un ouvrage, de la papeterie, etc. Baisse de fréquentation aussi à prévoir, donc, « notamment de la part des jeunes lecteurs ».

Pour le SLF, il importe de rappeler que la résistance des librairies de Rhône-Alpes, comme ailleurs en France, découle « d’un engagement humain et financier très lourd, leur rentabilité, inférieure à 1 % en moyenne, étant la plus faible du commerce de détail ». 
 

Manuels scolaires gratuits :
Laurent Wauquiez met les libraires en danger


Les manuels scolaires représentant un pan non négligeable de l’activité, les conséquences seraient prévisibles : licenciements, voire fermeture de boutiques.

« Le SLF demande en conséquence à la région Auvergne-Rhône-Alpes de renoncer à ce projet et de chercher, dans la concertation, un compromis conciliant l’intérêt des familles, d’une part, et la pérennisation du réseau des librairies et des emplois locaux, d’autre part. »
 



Commentaires
En 2003 en Bourgogne le conseil régional était à gauche quand il a imposé la gratuité des livres scolaires

Bien sûr beaucoup de librairies

ont disparus du paysage...

Le pire il y avait un libraire parmi les membres du conseil regional !

Sacré champion !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.