medias

Marathon des libraires, avec Amnesty international : liberté, liberté chérie

Clément Solym - 29.10.2018

Edition - Librairies - Amnistie internationale marathon - marathon libraires Québec - liberté expression solidarité


Dans le cadre des Marathons d’écriture d’Amnesty International : écrire ça libère !, Les librairies indépendantes du Québec invitent les lecteurs et le public au marathon des libraires le 9 et 10 novembre 2018. Cette opération menée pour la deuxième année se déroulera dans 17 librairies du Québec.

 

Librairie Gallimard Montréal
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

Pour une deuxième année consécutive, l’Association des libraires du Québec (ALQ) se joint aux deux porte-parole d’Amnistie internationale Canada francophone (AICF), Françoise David et Mélissa Mollen-Dupuis, pour inviter le plus grand nombre de personnes à participer aux Marathons d’écriture d’Amnistie internationale. 

 

Le principe des marathons d’écriture est simple : faire écrire, au plus grand nombre possible de personnes, des mots d’encouragement et de soutien à celles et ceux qui sont injustement emprisonné. e. s ou dont les droits sont bafoués.

 

Les femmes qui se battent pour les droits humains seront à l’honneur lors de l’édition 2018 des marathons d’écriture d’Amnistie internationale.

 

Les vendredi et samedi 9 et 10 novembre prochains, l’ALQ met à disposition, dans 17 librairies indépendantes participantes des cartes illustrées par l’artiste Stéphane Poulin, invitant la population à écrire sur place des mots de solidarité.




 

Chaque année, ces messages d’espoir contribuent à faire libérer de nombreuses personnes injustement emprisonnées et à améliorer le sort d’individus et de communautés. Le taux de réussite est de 75 %.

Cette année, les mots de solidarité seront adressés à Atena Daemi. Atena est une Iranienne qui a écrit contre la peine de mort sur les médias sociaux, distribué des tracts et participé à des manifestations pacifiques. Son procès n’a duré que 15 minutes et elle a été condamnée à sept ans de prison où elle a subi violences et traitements dégradants.

 

Comme tant d’autres, Atena Daemi rêve que la peine de mort soit abolie en Iran.

 

En 2017, plus de 5.5 millions de cartes de vœux ont été envoyées dans le monde en provenance de 208 pays ! L’objectif pour 2018 est de 80 000 messages d’espoir envoyés d’ici.


Pour plus d'informations, c'est ici.





Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.