Marc Levy, cadeau de Rachida Dati aux élèves de Paris

Nicolas Gary - 04.05.2013

Edition - Société - Rachida Dati - Marc Levy - collégiens et lycéens


Les élèves de classe de troisième et de Terminale du VIIe arrondissement de Paris ont la chance, chaque année, d'être congratulées par la maire, Rachida Dati. Or, on le sait, l'ancienne Garde des Sceaux est une proche de Marc Levy, qui avait par exemple célébré le mariage du romancier, en octobre 2008. 

 

 

 

 

Comme le veut la tradition, la maire du VIIe arrondissement de Paris offrira donc des ouvrages aux élèves, et cette année, c'est sous la présidence de Marc Levy que se déroulera la cérémonie, ce 28 mai, rapporte le Figaro. L'occasion pour le romancier de récompenser les collégiens et lycéens en leur offrant le dernier ouvrage Un sentiment plus fort que la peur. 

 

Ils seraient 150 à recevoir le roman, pour les encourager, avant le passage de leurs examens. Et des centaines à s'en sentir privés. La mairie, fermée le samedi, n'a cependant pas pu nous confirmer ces informations, d'autant que rien n'est encore prévu sur l'agenda de la maire pour ladite date. 

 

Nul doute que les élèves pourraient cependant se venger, en achetant la BD Rachida, Aux noms des pères, qui avait dernièrement déclenché les foudres judiciaires de Rachida Dati, qui avait réclamé une interdiction de publication, ou à défaut de des dommages-intérêts, un bandeau précisant les atteintes à sa vie privée. L'album racontait le parcours politique de cette femme, et d'une mini-elle... « Ce thème touche à une des parties les plus intimes de la vie privée de Madame Dati comme de celle de sa fille », expliquaient ses avocats.

 

Rachida Dati sera finalement déboutée de sa demande. Yves Derai, coauteur, expliquait à ActuaLitté : « On est face à quelqu'un qui a mis en scène certains éléments de sa vie comme sa maternité, ainsi que l'anonymat du père. [...] Mme Dati a donné des interviews à la presse en posant avec sa fille et aujourd'hui on vient vous dire que c'est la vie privée. C'est un peu tard. »