Marc Schwartz sera le directeur de cabinet de Françoise Nyssen

Antoine Oury - 18.05.2017

Edition - Société - Marc Schwartz Culture - Marc Schwartz Françoise Nyssen - Marc Schwartz médiateur du livre


C'est tard dans la nuit que le nom du directeur de cabinet de Françoise Nyssen, ministre de la Culture, a filtré : il s'agira de Marc Schwartz, un choix qui ne laisse rien au hasard. D'abord, parce ce conseiller maître à la Cour des comptes en disponibilité soutenait la candidature du candidat Emmanuel Macron. Mais aussi parce qu'il connaît bien le secteur culturel, et notamment celui du livre...

 

Marc Schwartz, via Twitter
 

Né le 22 octobre 1963 à Paris, passé par l'Institut d'études politiques de Paris et l'ENA, Marc Schwartz commence sa carrière à la Cour des comptes et rapproche de la culture en 2000 avec un passage par le groupe France Télévisions. En 2008, il fait ses premières armes de médiateur en mettant au point un accord pour le soutien public à l'acheminement des abonnements de presse par postage ou par portage, entre les éditeurs de presse et La Poste.

 

En novembre 2012, rebelote, pour un conflit à couteaux tirés entre Google et les éditeurs de presse : le 1er février 2013, un accord est trouvé avec la création d'un fonds de 60 millions €, abondé par Google et destiné à soutenir les investissements numériques de la presse. Il s'attelle ensuite à la rédaction d'une feuille de route pour France Télévisions, sur la période 2015-2020.

 

Après avoir réglé un conflit entre les éditeurs de musique et les plateformes de streaming, en 2015, il est nommé en juillet 2016 Médiateur du livre, en remplacement de Laurence Engel, nommée à la tête de la Bibliothèque nationale de France. Pour rappel, le médiateur du livre a pour mission de contribuer à assurer la transparence au sein de la filière et à préserver les équilibres économiques entre les acteurs du secteur, notamment à la suite de l’arrivée de nouveaux entrants sur ce marché. 

 

Il est chargé de la conciliation des litiges portant sur l’application de la législation relative au prix du livre. Il peut également être saisi des litiges opposant des éditeurs privés à un éditeur public au sujet de ses pratiques éditoriales.

 

Parmi les dossiers que Marc Schwartz avait étudiés, la vente de livres d'occasion, avec la perspective d'une Charte pour réguler les pratiques d'un secteur très critiqué par les maisons d'édition et, surtout, les libraires. « Durant les échanges, certains étaient d’ailleurs plus campés sur un mode défensif que d’autres, chez les revendeurs : il faut permettre la vente de livres d’occasion, mais l’engagement de chacun est impératif » expliquait-on au bureau du

Médiateur au moment de sa nomination, en soulignant que sur ce dossier, il fallait « s’assurer que l’on ne sorte pas le livre des mécanismes de régulation qui encadre sa commercialisation ».


Les différents interlocuteurs du ministère de la Culture seront sans doute heureux de retrouver là un visage connu...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.