medias

Marcel Gotlib donne son nom à la bibliothèque du Vesinet

Nicolas Gary - 06.10.2018

Edition - Bibliothèques - Gotlib bibliothèque Vesinet - culture enfance Gotlib - exposition Gotlib Vesinet


Marcel Gotlib, homme d’humour, de dessins, créateur de Gai Luron, n’aurait rien à voir avec l’enfance ? C’était tout l’objet de la polémique qui surgit en avril dernier. Il était en effet question de donner le nom de l’auteur à la bibliothèque du Vésinet. Les réticences vaincues, le talent reste.


Gotlib, Réunion de rédaction, 1967 - Exposition René Goscinny au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
Dingodossiers - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

La maire adjointe à la culture de la ville, Catherine Politis, avait pourtant eu une brillante idée : des Rubrique-à-Brac aux Dingodossiers, en passant par les multiples déclinaisons d’un humour loufoque, Gotlib a su parler à toutes les générations. Chacune étant en mesure de le lire avec une profondeur variable.

 

Sauf qu’en avril dernier, les protestations s’élevaient : Gotlib n’était pas compatible avec l’enfance, public, pourtant, cible d’un établissement comme une bibliothèque. 

 

Le dessinateur, mort en décembre 2016, méritait pourtant bien cet hommage — outre qu’il ait vécu dans cette commune (Yvelines, 78), durant une cinquantaine d’années. La polémique fit long feu, dans tous les cas, puisqu’un vote au conseil municipal entérina la décision, une fois pour toutes.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Souvenir du boss. #rip #gotlieb #gotlib #fluideglacial #dessin #bd# #berthetone #levesinet

Une publication partagée par BerthetOne (@berthetone) le

 


Le Parisien s’est rendu à l’inauguration du lieu, où une exposition consacrée à l’auteur était proposée. En complétant les propres fonds documentaires dont elle disposait, la bibliothèque a en effet mis en place tout un parcours qui s’appuie sur des planches originales. Le changement de nom fut officialisé à cette occasion.
 


En présence de sa veuve, Claudie et de leur fille, Ariane, c’est un hommage à hauteur d’homme, en présence de plusieurs personnalités comme le chanteur Richard Gotainer : « Gotlib, c’est la culture avec un grand C », assène-t-il. Et d’assurer que, comme bien d’autres, il a « tout lu sur les cabinets ».




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.