Marcos Ana, « communiste poète » et résistant sous Franco, est mort

Antoine Oury - 26.11.2016

Edition - International - Marcos Ana poète - poète communiste - poète espagnol Franco


Le poète espagnol, proche de Pablo Neruda, Marcos Ana est décédé ce 24 novembre à Madrid. Né Fernando Macarro Castillo, il fut condamné à mort en 1939, alors qu’il n’avait que 19 ans. Mais comme il était mineur à l’époque des faits reprochés, sa peine fut changée en 30 années de prison. Poète engagé, et activiste avant le mot, il laisse une grande œuvre.

 

L'unique vengeance à laquelle j'aspire, est celle de faire triompher les nobles idées de liberté et de justice sociale

 

 

Le poète restera finement prisonnier politique durant 22 années, et devint au cours de toutes ces années un symbole de la lutte contre le franquisme. Dès sa jeunesse, l’engagement politique dans les rangs socialistes est immédiat, mais alors qu’il est mineur, il ne peut s’engager dans l’armée pour lutter contre la montée du franquisme. 

 

Il fut par la suite accusé de trois meurtres, pour lesquels le régime le condamna tout d’abord à mort, mais deux années plus tard, sa peine fut commuée. Il devint alors le prisonnier politique qui passa le plus de temps dans les geôles du franquisme. 

 

C’est au cours de cette période qu’il écrivit ses livres, qui le firent remarquer par Pablo Neruda, notamment Poemas desde la cárcel, 1960 et Espana a tres voces, 1961.

 

Son dernier livre paru en France, Dites-moi à quoi ressemble un arbre. Mémoires de prison et de vie, est sorti aux éditions Aden-Bruxelles en septembre 2010 (trad. Anegeles Munoz et Sara Albert). « Ces mémoires d’un jeune homme de 90 ans qui fut condamné à mort à 19 ans et enterré 23 ans dans les prisons franquistes sont un hymne à la liberté, à l’amour et à la lutte pour un monde meilleur. »

 

 

 

Le réalisateur Pedro Almodóvar doit, depuis plusieurs années, consacrer un film à ces mémoires, ainsi qu’il l’a plusieurs fois affirmé.

 

Les brigades internationales et la Guerre d'Espagne, la tragédie européenne 

 

C’est probablement le dernier livre qu’il signa que le leader du parti Podemos, Pablo Iglesias, a pu saluer dans son message : Vale la pena luchar (Cela valait la peine de lutter, ed. 2013)

 

 

 


Pour approfondir

Editeur : Aden Belgique
Genre : biographies...
Total pages : 300
Traducteur :
ISBN : 9782930402987

Dîtes-moi à quoi ressemble un arbre ; mémoires de prison et de vie

de Ana, Marcos(Auteur) Àngeles Muñoz(Traducteur)

" Pablo Neruda, m'écoutait avec une émotion soutenue, tandis que ses doigts jouaient en silence avec un crayon vert.

J'achète ce livre grand format à 25.40 €