Margaret Atwood et Howard Jacobson réécrivent Shakespeare

Nicolas Gary - 09.09.2013

Edition - International - Shakespeare - écriture - Margaret Atwood


Et voilà que les puristes auront de nouveau du grain à moudre avec cette opération que plusieurs auteurs ont décidé de réaliser. Margaret Atwood et Howard Jacobson se sont lancés dans une réécriture des deux pièces de Shakespeare les plus lues. Réécrites et réadaptées pour un public moderne. Un « défi terrifiant », assurent les deux auteurs, qui s'en donnent à coeur joie toutefois. 

 

 

Shakespeare

[Duncan], CC BY 2.0

 

 

Les pièces nouvelles versions seront écrites en prose, et non plus en vers : Atwood s'est attaquée à The Tempest, et Jacobson s'empare du Merchant of Venice.  « L'idée est de rendre Shakespeare plus accessible. Vous devez être fou pour penser à le faire, et encore plus, en essayant d'écrire une nouvelle version », explique-t-il. Un pari risqué, certes, « vaniteux, même », mais à 71 ans, il est plus que temps de penser à s'amuser.

 

Atwood, pour sa part, s'était déjà lancée dans une aventure éditoriale de ce genre, avec The Penelopiad, qui se consacrait à l'histoire de Pénélope, en remaniant l'Odyssée. The Tempest, assure-t-elle, « a toujours été un de [s]es préférés ». Et « travailler sur ce projet sera un défi vivifiant », ajoute Margaret. 

 

Le livre devrait sortir en 2016, pour coïncider avec le 400e anniversaire de la mort du dramaturge, sous le nom The Hogarth Shakespeare. L'éditrice, Clara Farmer précise que l'aventure a quelque chose de magique, comme si les auteurs eux-mêmes avaient une conversation avec le Barde. 

 

Revenant sur le Marchand de Venise, Jacobson souligne : « Seul un fou penserait qu'il a quelque chose à rajouter à Shakespeare. Mais il n'a probabablement jamais rencontré un juif, l'Holocauste n'avait pas eu lieu, et l'antisémitisme n'avait pas de nom. Peut-on écrire la même histoire aujourd'hui, quand les références ont tellement changé ? C'est le challenge. »