Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Margaret Atwood, Philip Roth et d'autres appellent à la libération de Liu Xia

Antoine Oury - 13.11.2017

Edition - International - Margaret Atwood Liu Xia - Liu Xia Chine - Chine auteurs


Margaret Atwood, Paul Auster, Philip Roth, John Green, Claire Messud... Des dizaines d'auteurs du monde entier ont signé une pétition du PEN America, un organisme qui défend la liberté d'expression, pour la libération de la poétesse chinoise Liu Xia. L'épouse de l'écrivain et Prix Nobel Liu Xiaobo est détenue depuis plusieurs mois, et le décès de son mari n'a pas levé les menaces que les autorités font peser sur sa liberté. Les autorités chinoises assurent qu'elle est libre, ce qui ne fait qu'augmenter les craintes de ses proches et soutiens.


Liu Xia

 

Le 13 juillet dernier, l'écrivain et Prix Nobel de la Paix Liu Xiaobo, placé en liberté conditionnelle quelques semaines plus tôt, succombait d'un cancer du foie en phase terminale. Son épouse, Liu Xia, est toujours portée disparue aujourd'hui : dissidente comme son mari, elle l'accompagnait dans sa lutte pour les droits fondamentaux en Chine. Depuis 2010, elle était en résidence surveillée, et un enlèvement aurait été commandité par Pékin peu après le décès de Liu Xiaobo.

 

Depuis, l'absence de nouvelles, mais aussi le fait que les autorités chinoises n'évoquent aucune détention, ne sont pas pour rassurer ses proches. « Elle est apparue dans une vidéo, au mois d'août, dans laquelle elle demandait du temps pour “faire son deuil”, mais il est probable que cette vidéo a été truquée, et que Liu n'était pas en mesure de parler librement », explique l'organisation PEN America.

 

Le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme, le Comité Nobel norvégien, qui attribue le Prix Nobel de la Paix, mais aussi l'ambassade allemande de Chine et le secrétaire d'État des États-Unis ont tous exprimé leur inquiétude, et souhaitent obtenir des nouvelles de la poétesse le plus rapidement possible. Le Pen America et plusieurs écrivains se joignent à leur appel, à travers une pétition publique.

 

La situation des écrivains en Chine soulève bien des inquiétudes, ces derniers temps : outre le décès de Liu Xiaobo, retenu en captivité malgré son besoin urgent de soins, les ONG et autres militants ne comptent plus les écrivains emprisonnés, intimidés ou mis sous surveillance.

 

Chine : la compagne de Liu Xiaobo, Liu Xia, une poétesse portée disparue

 

Récemment, un éditeur d'ouvrages critiques vis-à-vis du régime a lui aussi disparu après plusieurs mois de captivité. Les autorités chinoises ont indiqué avoir relâché Gui Minhai, mais sa fille assure qu'elle n'a pas eu de nouvelles de lui depuis sa « libération ».

 

Le mardi 7 novembre dernier, l'écrivain et dissident Yang Tongyan est lui aussi décédé en liberté conditionnelle, alors qu'il venait d'être traité pour une tumeur du cerveau à Shanghai, dans l'impossibilité d'une extradition pour recevoir de meilleurs soins.