Marie-José Perec écrit pour « assouvir la curiosité » des fans

Clément Solym - 15.06.2008

Edition - Société - Marie-José - Perec - Jeux


Marie-José Perec s'est fait un devoir d'écrire Rien ne sert de courir pour « assouvir la curiosité de tous ces gens qui m’ont aimée et accompagnée ».

Dans ce livre autobiographique, elle raconte ce qu'il s'est passé à aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000, « A Sydney, ma force intérieure s’est rompue. Outre la violence que cette histoire a déchaînée contre moi, le plus dur a été cette impression d’inachevé. J’ai vécu ces JO de 2000 comme une porte qui claque ».

Elle revient dans un entretien accordé à nos confrères d'Actualité du livre, sur son attachement à l'athlétisme, sur ses origines, et ses coups de gueule par rapport aux athlètes français durant les Jeux Olympiques.

Pour retrouver l'interview de Marie-José Perec, il vous suffit de suivre notre lien vers Actualité du livre.