Marie-José Perec écrit pour « assouvir la curiosité » des fans

Clément Solym - 15.06.2008

Edition - Société - Marie-José - Perec - Jeux


Marie-José Perec s'est fait un devoir d'écrire Rien ne sert de courir pour « assouvir la curiosité de tous ces gens qui m’ont aimée et accompagnée ».

Dans ce livre autobiographique, elle raconte ce qu'il s'est passé à aux Jeux Olympiques de Sydney en 2000, « A Sydney, ma force intérieure s’est rompue. Outre la violence que cette histoire a déchaînée contre moi, le plus dur a été cette impression d’inachevé. J’ai vécu ces JO de 2000 comme une porte qui claque ».

Elle revient dans un entretien accordé à nos confrères d'Actualité du livre, sur son attachement à l'athlétisme, sur ses origines, et ses coups de gueule par rapport aux athlètes français durant les Jeux Olympiques.

Pour retrouver l'interview de Marie-José Perec, il vous suffit de suivre notre lien vers Actualité du livre.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.