Marina Tsvétaïeva et Rainer Maria Rilke : une passion, triste et belle

Nicolas Gary - 03.06.2019

Edition - Les maisons - Marina Tsvétaïeva - Rainer Maria Rilke


AUDIOLIVRE – C’est par Boris Pasternak, alors au début de sa carrière d’écrivain, que Marina Tsvétaïeva entre en correspondance avec celui qui incarne la poésie, le grand Rainer Maria Rilke. « Poétesse-née », d’après les mots de Pasternak, elle séduit Rilke et leurs échanges deviennent très vite aussi amoureux que poétiques.



 
Leur correspondance ne durera que quatre petits mois, entre mai et septembre 1926. Elle s’arrête brutalement, avec la maladie de Rilke et sa mort le 29 décembre 1926, sans qu’ils n’aient jamais pu se rencontrer. Cette passion épistolaire et éthérée est une histoire d’amour triste et belle.

« Rainer, le soir tombe, je t’aime. Un train hurle. Les trains sont des loups, les loups c’est la Russie. Pas un train, non — c’est toute la Russie qui hurle après toi. Rainer, ne sois pas fâché contre moi, fâché ou pas, cette nuit je couche avec toi. Une fissure dans l’obscurité, parce qu’il y a des étoiles, je ferme : la fenêtre. (Quand je pense à toi et moi je pense fenêtre, pas lit.) Les yeux grands ouverts, car dehors il fait encore plus noir que dedans. Le lit est un bateau, nous partons en voyage. »

Est-ce que tu m’aimes encore ? Correspondance, M. Tsvétaïeva, R. M. Rilke Rivage Poche, Petite Bibliothèque, 2018
 


Le livre audio sera livre disponible sur l'espace des éditions des femmes - Antoinette Fouque, lors du Festival Vox de Montreuil, dédié à l'audiolivre – du 11 au 16 juin prochain.
 

Marina Tsvétaïeva, née en 1892 à Moscou, émigre en 1922, après la Révolution d’Octobre. Après trois ans passés à Berlin et en Tchécoslovaquie, elle se rend à Paris, où elle vit de 1925 à 1938. Elle retourne ensuite en URSS, et s’y suicide en 1941. Son audace poétique fait d’elle l’une des plus grandes poétesses de son temps.
 

Micha Lescot, formé au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, joue à ses débuts sous la direction de Roger Planchon puis s’essaye au cinéma aux côtés de Noémie Lvovsky, Michel Hazanavicius ou Bertrand Bonello. Il reçoit le Molière de la révélation théâtre pour son rôle dans Musée haut, musée bas. Récemment, il incarne avec puissance un Ivanov étranger à lui-même dans la pièce éponyme de Tchékhov.
 

Rainer Maria Rilke (1875-1926), écrivain et poète autrichien, est l’auteur d’une œuvre poétique dans laquelle s’expriment une grande sensibilité, une angoisse omniprésente, et l’aspiration à la spiritualité. De son vivant déjà adulé de tous, il reste l’un des plus grands poètes du XXe siècle.
 

Après des études à la Fémis dans le département scénario, Noémie Lvovsky se lance dans la réalisation. Son deuxième long-métrage, La Vie ne me fait pas peur, reçoit le Prix Jean-Vigo et le Léopard d’argent au Festival de Locarno en 1999. Elle remporte, ensuite, un grand succès public et critique avec Camille redouble, dont elle est à la fois scénariste, réalisatrice et actrice.



Est-ce que tu m’aimes encore ? de Marina Tsvétaïeva et Rainer Maria Rilke – lu par Noémie Lvovsky et Micha Lescot – Editions des femmes / Antoinette Fouque – 3328140023886 – 19 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Des Femmes
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 3328140023886

Est ce que tu m'aimes encore ?

de Tsvetaieva, Marina ; Rilke, Rainer Maria(Auteur)

Une passion épistolaire et éthérée est une histoire d'amour comme on les aime, triste et belle.

J'achète ce livre grand format à 19 €