Mark Twain immortalisé en vidéo par Thomas Edison

Julien Helmlinger - 29.09.2014

Edition - International - Mark Twain - Thomas Edison - Vidéo


Si des photographies nous permettent d'imager à quoi ressemblait Mark Twain, il n'aura visiblement laissé à la postérité qu'une seule apparition en mouvement. Le précieux témoignage vidéo a été tourné par les soins de celui que l'on surnomma le sorcier de Mellow Park, le prolifique inventeur Thomas Edison. Si celui-ci est notamment resté célèbre pour avoir éclairé l'humanité de ses ampoules, il comptait également au rang des pionniers du cinéma et de l'enregistrement sonore. Au fil de sa carrière, le génie a revendiqué plus d'un millier de brevets. 

 

 

 

 

L'écrivain américain, natif du Missouri, a passé la fin de sa vie en une demeure bucolique baptisée Stormfield, à Redding, dans le Connecticut, où il est décédé en 1910. L'année précédente, Thomas Edison s'était rendu à cette ultime adresse de Mark Twain pour le filmer, se promenant en costume blanc, en train de fumer et de faire le tour de la maison, ou encore à l'intérieur de ses murs, en présence de ses deux filles Clara et Jean.

 

On peut voir le résultat ci-dessous, ainsi qu'une restauration de meilleure qualité à cette adresse.

 

 

 

 

Si Thomas Edison fut l'inventeur d'un phonographe à cylindre, censé permettre d'enregistrer des sons et de les rediffuser par la suite, la vidéo est muette. L'inventeur aura peut-être tenté d'enregistrer la voix de l'écrivain pour lequel il s'est passionné, mais l'on n'en retrouverait aucune trace dans son héritage. Peu satisfait de ses résultats en termes d'enregistrement, Edison aurait finalement abandonné cet exercice au profit d'autres travaux.

 

Si de nombreux imitateurs se sont prêtés depuis au jeu de l'interprétation de la voix de Mark Twain, au rang desquels Val Kilmer, c'est grâce à un acteur contemporain, William Gillette. Celui-ci avait été voisin de l'auteur pendant des années et allait passer une partie de sa carrière à jouer Twain.

 

Ci-dessous, un enregistrement de William Gillette, saisi en 1934, au cours duquel il se confiait à l'attention d'élèves de Harvard, à propos de son imitation vocale de l'écrivain américain :

 

 

 

(via OpenCulture)