medias

Marketing et ventes : deux départs rapprochés à France Loisirs

Clément Solym - 06.01.2012

Edition - Société - France Loisirs - départ - directeurs


L'année commence, peut-on lire sur la page Facebook de France Loisirs, avec des coffrets de tisane bien-être. Peut-être est-ce pour faire passer les excès des fêtes. Mais il est possible que ce soit également pour faciliter, en plus de la digestion, les petits départs qui actuellement agitent la société... 

 

Depuis quelques jours, les salariés du groupe France Loisirs, appartenant à la société Actissia, anciennement DirectGroup France, viennent d'apprendre dans un petit message du président Jörg Hagen, le départ de l'un de leurs collaborateurs. 

 

En effet, le directeur des ventes et des filiales de France Loisirs, Youssouf Camara est parti. Et comme le précise le message de voeux, « après dix années d'investissement dans l'entreprise », ce dernier « s'orientera vers de nouvelles perspectives professionnelles ». 

 

 

Un départ, certes, ou remerciement, puisque le président ne manque pas de remercier l'intéressé « pour sa collaboration, son esprit de performance qui a permis la dynamisation et la modernisation de notre réseau Points de Vente et aura marqué la vie de notre entreprise ».

 

Tout cela serait presque banal. Mais voilà : à très peu d'intervalles, c'est également le directeur marketing du groupe France Loisirs qui a également quitté la société. 

 

En effet, le lendemain du 4 janvier, nouveau message du président, cette fois pour annoncer le départ du directeur marketing, Florent Argentier, « qui se consacrera désormais à de nouveaux projets personnels ». « Je le remercie pour le professionnalisme qu'il a su démontrer tout au long des treize années passées dans la société et lui souhaite un vif succès dans la suite de son parcours », conclut le président.

 

Voilà une attention qui est très aimable. Mais impossible de savoir à quoi répondent ces deux départs, France Loisirs est resté injoignable en dépit de nos différentes tentatives.

 

Mise à jour 17 h 51 :  

Selon des sources syndicales, ces licenciements ne seraient pas vraiment le fruit de volonté personnelle de ceux qui sont partis. Les résultats de France Loisirs ne seraient pas mirobolants, nous explique-t-on et de nous rappeler qu'au moment du rachat de DirectGroup France par les Américains Najafi, le fonds d'investissement, il était clair que les repreneurs ne mettraient pas d'argent dans leur achat.

 

« Officieusement, on n'exclut pas des fermetures de boutiques », nous précise-t-on. Et de se souvenir également qu'en début d'année 2011, un plan de sauvegarde de l'emploi, anciennement plan social, avait été mis en place. « Les débuts d'année se ressemblent, que ce soit chez Chapitre ou France Loisirs », déplore notre contact. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.