Marlène Schiappa : un peu d'érotisme et d'égalité entre hommes et femmes ?

Victor De Sepausy - 08.07.2017

Edition - Société - secretaire Etat gouvernement - Hommes femmes égalité - Marlene Schiappa Macron


Définitivement, l’ère macronienne réserve bien des surprises. Comme le disait Erik Orsenna récemment, « un président qui aime les livres, cela fait du bien ». Mais au sein du gouvernement, les ministres apprécient tout autant d'écrire. Dernière révélation, Marlène Schiappa, actuelle secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes… auteure d’ouvrages érotiques.



Marlène Schiappa - Nantilus, CC BY-SA 4.0
 

 

Diable… On savait que le Premier ministre, Philippe Édouard, avait été romancier — et même que l’un de ses livres serait prochainement adapté au cinéma. Et sans même parler de sa bibliothèque, largement détaillée dans un nouvel ouvrage, Des hommes qui lisent. 

 

Il y avait aussi les lubies du président Macron, qui le soir de son élection se décide à rédiger une préface pour un ouvrage consacré à Michel Rocard. Ou encore Bruno Le Maire qui évoque à l’envi son époque estudiantine — il écrivait alors des romans pour la maison Harlequin. Mais alors, écrire des livres érotiques…

 

Marlène Schiappa, avant d’entrer au gouvernement, était blogueuse, avait dirigé une agence de presse, et participait au réseau Mama travaille, qu’elle avait fondé. C’est une biographie sommaire que l’on retrouve sur Amazon, dans laquelle sont également recensés les livres Osez l’amour des rondes (La Musardine) et quelques autres. 

 

Chose amusante, cette biographie est liée à la fiche auteure d’une certaine Marie Minelli, et son livre Osez réussir votre divorce – amusant, Marlène Schiappa, à date de cette parution affichait deux mariages et un divorce (octobre 2011).
 

Un peu de piment au secrétariat d'Etat

 

Déroulant ce fil, L’Express a découvert qu’il ne s’agirait pas simplement d’une bévue de référencement, mais bien d’un pseudonyme utilisé abondamment, pour produire des titres les plus divers – et couvrant des sujets tout aussi complexes que Les filles bien n’avalent pas, Osez les sexfriends, 150 endroits où avoir fait l’amour au moins une fois dans sa vie, Comment transformer votre mec en Brad Pitt en 30 jours ou encore Sexe mensonge et banlieues chaudes. 

 

Tout un programme. D’autant que Marlène Schiappa est également associée à d’autres publications sous son véritable nom – Marianne est déchaînée, Lettres à mon utérus, Pas plus de quatre heures de sommeil ou Où sont les violeurs, essai sur la culture du viol.
 

[Extraits] Sexe, mensonges et banlieues chaudes de Marie Minelli


En outre, relève L’Express, de nombreux plagiats de textes laissent planer un doute sérieux. Osez réussir votre divorce de Marie Minelli reprendrait en effet des passages d’articles de blogs signés Marlène Schiappa, sans que personne ne s’en soit ému. Étrange, les éditeurs ne laissent que rarement passer ce genre de choses, et les blogueurs se montrent tout aussi vigilants.

Sollicités par nos confrères, tant le cabinet de la secrétaire d’État que la maison d’édition nient que les deux auteures n’en soient qu’une seule. L’authentique (dit-on) Marie Minelli qui a été jointe par téléphone assure même que l’erreur biographique dans la présentation du livre Osez réussir votre divorce est tout à fait compréhensible.

 

« Au début, il était prévu que ce soit Marlène qui l’écrive, assure la jeune femme. Mais finalement, elle n’a pas eu le temps, donc j’ai repris le contrat. Dans le petit milieu, tout le monde sait que c’est moi. » Et depuis, personne ne s'est demandé s'il ne fallait pas supprimer une information à ce point erronée ? Et de confirmer qu'elles sont proches l'une de l'autre.


Chacun se fera une idée – et trouvera amusant alors que Marlène Schiappa fasse, en plein salon du livre, la promotion de Sexe, mensonge et banlieues chaudes, dans sa sélection des romans à lire «  au parc, sur un banc, en attendant le soleil ». Mais en soi, quel problème qu'une personne issue de la société civile ait pu verser sous pseudonyme dans cet univers littéraire ? S'en étonner ne justifierait-il d'ailleurs pas le travail même d'un secrétariat de l'égalité entre hommes et femmes ?


Sexe, mensonges et banlieues chaudes – Marie Minelli – La Musardine – 9782842717902 – 14 €