Martin Hisch : promoteur du service civique

Clément Solym - 04.04.2010

Edition - Société - service - civique - Martin


En quittant le poste de Haut commissaire aux solidarités actives et à la jeunesse, Martin Hirsch n’a pas tiré un trait sur son engagement auprès des jeunes. Nommé président de la futur Agence du service civique, il sera amené à choisir les organisations qui voudront faire appel aux jeunes volontaires dans le cadre du nouveau service civique. L’agence verra officiellement le jour en mai.

Même si nombreuses sont les voix à décrier cette nouvelle version du service civique, Martin Hirsch y croit, annonçant un objectif de 10 000 jeunes pour 2010 tout en tablant pour 75 000 en 2014. Payés par l’Etat, ces jeunes seront chargés d’effectuer différentes tâches pour le compte d’associations agréés par l’agence.

Les jeunes pourront ainsi s’investir dans des missions sociales, culturelles, éducatives ou encore environnementales. Ce dispositif s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans. Plutôt que de les laisser au chômage, ce service leur permet d’enrichir leur C.V. tout en rendant service à la société.