Martin Malvy dénonce l'augmentation de la T.V.A. sur les livres

Clément Solym - 16.11.2011

Edition - Economie - malvy - tva - livres


D'après ses calculs, le passage de la T.V.A. sur les livres de 5,5 à 7 % ne devrait rapporter qu'une soixantaine de millions d'euros. Et pour l'ancien ministre et président de la Région Midi-Pyrénées, Martin Malvy, ce bénéfice est bien moindre que le mal qu'il pourrait occasionner.

 

A l'heure où les libraires indépendants connaissent des difficultés importantes, il n'est pas décent de charger la mule. De plus, M. Malvy précise, dans un communiqué, que : « Ce serait un coup de canif extrêmement grave dans la loi Lang, 30 ans après son adoption. Cette augmentation remettrait en cause l'accès à la culture et à l'éducation ».

 

Et d'ajouter qu'il « souhaite que le Gouvernement trouve un accord avec les professionnels d'un secteur qui évolue déjà dans un contexte difficile ».