Masterisation : la CPU va faire des propositions

Clément Solym - 04.12.2009

Edition - Société - masterisation - réforme - cpu


Lors d'une conférence de presse, le président de la Conférence des présidents d'universités (ou CPU), Lionel Collet, a annoncé que celle-ci proposerait son propre projet dans le cadre de la réforme de la masterisation.

Cette réforme lancée par le gouvernement visait notamment à recruter les futurs enseignants parmi les élèves de master 2 (niveau bac +5) rappelle l'AFP. Elle avait été très largement critiquée durant les manifestations de l'année dernière.


Si Lionel Collet a indiqué que la CPU était « clairement favorable à la masterisation », il a précisé qu'elle était « difficile à mettre en place, particulièrement pour les professeurs des écoles ».

C'est pourquoi la CPU va « faire une autre proposition, qui comprendra des solutions alternatives pour certaines formations ». Ce projet sera présenté le 17 décembre lors d'une réunion de la CPU, en séance plénière, à Paris.

Enfin, concernant la journée de manifestation du 15 décembre prévue par une intersyndicale de l'enseignement, Lionel Collet a déclaré : « nous sommes en contact avec les syndicats, mais ce n'est pas notre rôle de participer ou d'appeler à une journée d'action ». Il a toutefois précisé que la CPU avait « à l'unanimité » décidé de s'opposer au projet du gouvernement, tel qu'il est, le 19 novembre.