Mathieu Ducoudray, nouveau directeur de Livre et lecture en Bretagne

Antoine Oury - 31.05.2017

Edition - Société - Livre et lecture en Bretagne - Mathieu Ducoudray - Mathieu Ducoudray Bretagne


L’établissement public Livre et lecture en Bretagne, structure de référence pour la filière du livre et de la lecture en Bretagne, sera dirigé à partir du 1er septembre par Mathieu Ducoudray. Ce dernier a notamment été Secrétaire général du Congrès interprofessionnel de l'art contemporain, Directeur du service culturel à la Mairie de Saint-Laurent du Maroni et, dernièrement, Secrétaire général de l'École européenne supérieure d’art de Bretagne.

 


Mathieu Ducoudray (© Livre et lecture en Bretagne)
 


Mathieu Ducoudray succèdera à Christian Ryo, directeur de Livre et lecture en Bretagne depuis la création de l’établissement en 2008. 

 

Livre et lecture en Bretagne est un établissement public de coopération culturelle fondé en 2008 par le Conseil régional de Bretagne, l’État - Direction régionale des affaires culturelles de Bretagne, les Départements des Côtes-d’Armor, du Finistère, d’Ille-et-Vilaine, de Loire-Atlantique, et du Morbihan, et Rennes Métropole. 

 

Les représentants de ces institutions, réunis en conseil d’administration le 11 mai dernier, ont retenu la candidature de M. Mathieu Ducoudray, au poste de Directeur de l’établissement. 

 

Mathieu Ducoudray prendra ses fonctions le 1er septembre 2017. La direction par intérim est assurée jusqu’à cette date par la chargée de la communication, Maïlys Affilé. 

 

Mathieu Ducoudray Mathieu Ducoudray débute son parcours professionnel en Bretagne, au Domaine de Kerguéhennec, centre d’art situé dans le Morbihan. Après avoir administré une compagnie de danse contemporaine et coordonné, à la Fondation Royaumont (Val d’Oise), les programmes de formation dédiés aux danseurs, il rejoint le Cipac (fédération nationale des professionnels de l’art contemporain) et crée le premier organisme de formation spécifiquement dédié aux professionnels des arts plastiques. 

 

Son parcours le mène ensuite en Guyane, plus précisément dans la Ville de Saint-Laurent-du-Maroni située face au Suriname, où il assume les fonctions de Directeur des affaires culturelles. Retourné en Bretagne, il pilote la fusion des écoles d’art de Brest, Lorient, Quimper et Rennes en une seule École d’art sous forme d’EPCC : l’École européenne supérieure d’art de Bretagne, désormais la plus grande école d’art en France en nombre d’étudiants.