Mathieu Simonet remplace Marie Sellier au Centre national du livre

Antoine Oury - 16.01.2020

Edition - Société - CNL Mathieu Simonet - centre national livre - Marie Sellier


Un arrêté du ministère de la Culture annonce la nomination de Mathieu Simonet au conseil d'administration du Centre national du livre, au titre des représentants des professions et des activités littéraires. Il remplace Marie Sellier, démissionnaire.

Escale du Livre 2018 - Bordeaux
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Auteur, Mathieu Simonet est élu président de la Société des Gens de Lettres (SGDL) en juin 2019, succédant ainsi à Marie Sellier. Il fut précédemment administrateur de la Société des Gens de Lettres, depuis 2014, et président de la commission des affaires juridiques, jusqu’en 2018.

Auteur de plusieurs romans publiés au Seuil (dont le dernier, Anne-Sarah K., est paru en 2019), il développe par ailleurs des projets d’« autobiographie collective » dans des hôpitaux, en prison, à l’université et en entreprise. 

Marie Sellier, démissionnaire du conseil d'administration du Centre national du livre, y siégeait en tant que représentante des auteurs, en qualité de présidente de la SGDL : elle avait été élue à la tête de l'organisation en 2014.
 
Journaliste pendant plusieurs années, dont dix ans chez Bayard Presse Jeune, Marie Sellier a signé plus de quarante livres, notamment au sein de quatre collections qu'elle a créées (L'Enfance de l'Art et Mon petit musée aux éditions de la Réunion des musées nationaux, Des mains pour créer aux éditions Paris-musées et Entrée libre aux éditions Nathan) et cinq films pour la télévision.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.