Matteo Renzi et son meilleur ennemi réunis par un livre

Louis Mallié - 17.03.2014

Edition - International - Matteo Renzi - Massimo d'Alema - Rome


Les livres ont parfois le pouvoir de rassembler les plus fâchés. Demain en fournira un bon exemple, puisque l'actuel premier ministre, Matteo Renzi, présentera à Rome le livre de Massimo d'Alema publié aux éditions Rubbettino, Non solo euro. Une rencontre particulièrement attendue puisque les deux hommes sont réputés… se haïr.

 

 

Matteo Renzi 

Maryb60 CC BY-SA 3.0

 

 

Membre du Parti Démocrate (PD) au même titre que Matteo Renzi, Massimo d'Alema n'a jamais caché son animosité à l'égard de son confrère. Lors des primaires 2012 du PD, il s'était ainsi opposé à la candidature de Renzi pour le poste de Secrétaire général. Attaque presque banale, puisque les deux hommes sont célèbres pour ne pas mâcher leurs mots lorsqu'il s'agit de parler de l'autre…

 

Reprenant le titre d'un roman célèbre de Vittorio Gorresio, l'éditorialiste de la Repubblica Filippo Ceccarelli avait ainsi baptisé les deux confrères « I carissimi nemici »,  ce qu'on pourrai traduire par « les meilleurs ennemis ».  Le livre de D'Alema, s'avère ainsi être l'occasion d'une confrontation nouvelle entre le chef du gouvernement, et l'ancien président du Comité parlementaire de contrôle.

 

Le livre sera-t-il enfin les prémices d'un apaisement, ou bien seulement un prétexte de plus pour débattre de l'Europe ? Notons que dernièrement, les deux hommes n'ont pas eu besoin de livre pour s'atteler à la reconstruction d'un discours commun sur l'Union. Élections européennes obligent.