Maurice G. Dantec jouera sans éditeur, ni poche, ni numérique

Clément Solym - 02.03.2011

Edition - Société - dantec - autoedition - ventes


Ce doit être une mode, ou un regain d'intérêt particulier pour cette forme de publication, surtout venant de grands noms de l'édition. Après marc-Édouard Nabe qui avait poussé le scandale en auto-éditant son ouvrage et en apparaissant inopinément dans la liste du prix Renaudot, un autre enfant terrible se lance. (notre actualitté)

Dévoilée par son non moins terrible agent, David Kersan, la nouvelle provient de Fluctuat : Maurice G. Dantec se lance dans l'auto-édition.

Son prochain livre, Satellite Sisters, ne passera donc pas par Payot. Le livre, assure l'agent, « jouira d'une nouvelle liberté promotionnelle », notamment par le recours aux bandes-annonces (à raison d'une par mois).

Et sa commercialisation sera entièrement assurée depuis le site officiel, à venir en 2012. Exactement le modèle Nabe.
Sa notoriété lui permet aujourd'hui de s'autoéditer et cette nouvelle liberté n'a aucun prix, sans compter qu'elle lui permettra de diffuser également son travail musical. Il y a deux mois, Maurice Dantec a renoncé à plusieurs propositions de contrat pour Satellite Sisters, et je viens d’en décliner une nouvelle, reçue cet après-midi d’une major de l’édition.

Je vais désormais me consacrer à la fabrication de sa future plateforme de vente qui sera disponible via mauricedantec.com. Précisons enfin que seul le livre au format papier sera disponible : aucune version digitale, ni poche ne sera envisagée. Une nouvelle ère s'ouvre.
Bien... bon courage dans cette aventure. Au fait, on dit 'numérique', pas 'digitale'. Seules les empreintes sont digitales, en français. Mais ne pinaillons pas.

Un pari à oser ? Rendez-vous bientôt...

Article modifié à 14h03, par décision de la rédaction.