Maurice Nadeau, bientôt cent ans, mène sa vie à livre ouvert

Clément Solym - 21.04.2011

Edition - Société - maurice - nadeau - siecle


Maurice Nadeau est né à Paris le 21 mai 1911. Bien entouré par sa famille et son chat Grisby, il défend toujours avec conviction les livres qu'il aime.

Maurice Nadeau a eu au moins sept vies : normalien, professeur pendant quinze ans, écrivain, critique littéraire, directeur littéraire de collections, directeur de revues et éditeur. Il a toujours lutté : il fonda avec Breton la revue « Clé », expérience qui lui inspira son Histoire du Surréalisme. Puis il s'engagea dans la résistance.

« Pendant la guerre, une des façons de résister était d'écrire des romans à l'américaine ». La littérature anglo-saxonne étant censurée, Maurice Nadeau a alors publié un roman policier sous le pseudonyme de Joë Christmas, inspiré de Lumière d'août de Faulkner. (via France Culture)


Brossant un portrait satirique des grandes maisons d'édition, qui chercheraient, selon lui, les œuvres qui plairaient au plus grand nombre, il rapporte les difficultés qu'il eût à imposer, en tant que directeur littéraire, les livres qui l'intéressaient : « Presque tous m'ont mis à la porte pendant un moment, parce que je ne leur faisais pas assez gagner d'argent ». Corréa, Buchet-Chastel, Julliard, Denoël, Robert Laffont l'ont tous remercié en lui disant : « C'est très bien ce que vous faites, mais on n'arrive pas à vendre ! »

Alors, en 1977, il fonda sa propre maison d'édition. Résolument anticonformiste, il s'érigea contre toute forme de censure : il édita la trilogie d'Henry Miller, alors accusée d'être pornographique, une étude sur Baudelaire, ainsi que les œuvres complètes de Sade. Il rédigea des biographies d'écrivains tels que Michel Leiris, Gustave Flaubert et Georges Limbour. Il prit la défense de Céline. Prônant le multiculturalisme, il publia les livres de Hector Bianciotti, Léonardo Sciascia, de J P Donleavy et de Stig Dagerman.

Puis il s'intéressa davantage au genre autobiographique, publiant des récits et des entretiens, sous forme imprimée et multimédia.

Il lit encore quotidiennement, « même si le côté travail et le côté plaisir de lire ne vont pas toujours ensemble. » Il aime par-dessus tout lire Borgès et Kafka, avec lequel « on se sent en bonne compagnie. »

Maurice Nadeau lit chaque jour joyeusement. Aurait-il à nouveau des projets d'écriture ?



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.