Mazarine Book Day #2 : comment rencontrer, peut-être, son futur éditeur

Clément Solym - 21.03.2017

Edition - Les maisons - speeed dating littéraire - pitcher livre publication - auteur manuscrit éditeur


Pour la deuxième année, les éditions Mazarine renouvellent leur opération Mazarine Book Day. Durant une journée, des auteurs pourront rencontrer des éditeurs, à l’occasion d’un speed-dating. Deux fois 10 minutes pour pitcher son livre, et convaincre, avec au bout, la publication...

 

 

 

Le rendez-vous est fixé à l’Alcazar, 62 rue Mazarine, ce 25 mars. Tandis que Livre Paris battra son plein (ou de l’aile) les écrivains pourront découvrir les éditeurs. L’an passé, 180 participants se sont retrouvés, et une cinquantaine d’entre-deux a été retenue pour entretenir un échange particulier. Une vingtaine a pu bénéficier de conseils spécifiques pour leurs textes et une dizaine sont restés en relation avec les éditrices de Mazarine.

 

Conclusion : deux auteurs ont réussi à convaincre, Ève Martin et Andreea Badea. Soutenues par leur parrain/marraine littéraire, respectivement Stéphanie Pélerin et Baptiste Beaulieu, toutes deux travaillent désormais à la finalisation de leur manuscrit.

 

La deuxième édition du Mazarine Book Day s’annonce déjà plus riche encore : les éditions Mazarine nous confirment avoir reçu plus de candidatures, à quatre jours de cet événement que l’an passé à la même époque. « Nous avons plus de 150 auteurs qui se sont inscrits. À ce rythme, nous en attendons 200 pour l’édition 2017. » 

 

Dans tous les cas, ce foisonnement ne pourra qu’être profitable à la structure. « Nous ne cherchons pas à ne retenir qu’un ou deux manuscrits. Tout dépend de la qualité de ce qui est pitché : s’il s’en trouve plus, trois ou cinq, nous les accompagnerons. »

 

Et dans l’hypothèse la plus contrariante ? « Nous n’avons pas même envisagé l’idée qu’il ne se trouve aucun manuscrit. Ce serait véritablement extravagant si aucun ouvrage ne retenait l’attention des éditrices », assure la maison.

 

 

Ce principe de speed-dating, l’an passé, avait porté ses fruits : « Profiter durant une certaine période d’un interlocuteur qui peut apporter des conseils sur l’écriture, les modifications à apporter, et des recommandations, c’est infiniment plus précieux qu’une simple lettre de refus », estime la maison.

 

Les inscriptions peuvent être réalisées depuis cette adresse. Les auteurs seront alors confrontés à un membre du jury blogueur, puis un autre, éditeur. 20 minutes de speed-dating littéraire, pour convaincre – avec un chapitre en main...

 

Alea iacta est...

 

Le tout est mené en partenariat avec MyBoox, le site communautaire des maisons littéraires de Hachette Livre, et l’agence de conseil littéraire Envie d’Ecrire.