Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

McGraw-Hill se paye Kingsman pour plus d'analyses financières

Clément Solym - 12.10.2012

Edition - International - McGraw-Hill - Kingsman - Rachat


La maison d'édition américaine McGraw-Hill a annoncé le rachat de la société de conseil suisse Kingsman par sa filiale Platts. Le montant engagé pour l'acquisition n'a pas encore été communiqué. L'opération permet au groupe basé à New-York de consolider sa position dans l'information financière (marchés des capitaux et des matières premières) avant scission. Le groupe détient notamment l'agence de notation Standard & Poor's.

 

 

McGraw-Hill projette de se diviser en deux sociétés, rapporte l'AOF. De cette manière, son activité d'édition dans l'éducation et ses activités de finance et de matières premières, deviendront deux entités distinctes d'ici la fin de l'année : McGraw-Hill Financial et McGraw-Hill Education. 

 

Créée en 1909, Platts fait partie des principaux fournisseurs d'informations sur l'énergie, les produits pétrochimiques et autres métaux à travers le monde. Ses rapports s'intéressent aux tendances ainsi qu'aux prix des marchés.

 

Avec l'acquisition de Kingsman, société privée qui assure le suivi des prix et d'autres informations mondiales sur le sucre et les biocarburants, Platts sera en mesure d'étendre ses services. Le rachat devrait être conclu ce 1er novembre.

 

Kingsman, basée à Lausanne, emploie des analystes, des chercheurs et rédacteurs fournissant des rapports sur plusieurs marchés, y compris ceux de  Londres, Montréal, New Delhi ou encore Sao Paulo.