MDS : rester “unis, collectifs et concentrés pour limiter au maximum la casse”

Clément Solym - 17.03.2020

Edition - Economie - éditeurs distribution diffusion - livres vente internet - coronavirus édition


À l’instar des autres groupes de diffusion-distribution, MDS, la structure de Média Participations a diffusé hier les mesures à venir pour ses éditeurs. Un point sur la situation, accompagné des décisions qui s’imposent en l’état. 


AhmadArdity, CC 0
 

Avec la fermeture de Prisme depuis le 16 mars, côté distribution, le groupe estime être en mesure de fournir autour de 10 à 11 % % des commandes de réassorts. Cela concerne le commerce en ligne, la GSA, le grand export et les grossistes. Pour tous les autres, les commandes reçues le week-end dernier seront annulées.
 
Pour les offices, les colis Fnac, Amazon et Interforum des nouveautés du 20 mars ont été expédiés, les autres clients ne pourront pas être livrés. Évidemment, les offices des prochaines semaines sont suspendus, avec une lourde conséquence : 1100 références pour 2,2 millions d’exemplaires positionnés sur avril et mai sont frappées.

Côté diffusion, en revanche, on se consacre autant sur l’arrêt de l’activité commerciale, que la réflexion sur la reprise, en anticipant plusieurs scénarios. Trois volets sont donc prévus, avec des semaines de paralysies allant de 6 à 14, cette dernière, la plus lourde, impliquant un retour de l’activité au 1er juillet.

Reste que les parutions de mars avril et mai, juin et juillet « seront très perturbées », avec la nécessité de repenser le calendrier des publications prévues par la suite. 

« Nous vivons un moment aussi exceptionnel qu’historique : il est important que nous soyons tous unis, collectifs et concentrés pour limiter au maximum la casse et assurer une reprise d’activité la plus réactive possible », indiquent conjointement Stéphane Aznar de Média Diffusion et Olivier Barbé de MDS.
 
Du côté de Hachette, nous attendons encore des précisions, mais d’ores et déjà les entrepôts n’acceptent plus les livraisons. Dans la continuité des premières informations communiquées, les offices d’avril sont annulés et les réassorts pour l’export et les vendeurs en ligne sont maintenus. « Mais pour combien de temps encore », s'inquiète un éditeur. Quant au traitement des retours, il se poursuit, avec lenteur, en l’absence de personnel.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.