Médias et loisirs : Le numérique pour échapper à la crise

Clément Solym - 23.06.2009

Edition - Economie - crise - médias - loisirs


Une étude menée par le cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC) indique que tout le marché médias et loisir a été touché par la crise et que celle-ci a « accéléré et intensifié la mutation numérique », rapporte l'AFP.

Le secteur des médias et des loisirs devrait quand même connaître assez vite un retour à la croissance. dans le monde ce secteur « devrait connaître une croissance annuelle de 2,7 % au cours de la période 2009-2013, avec un revenu global atteignant 1 600 milliards de dollars ».

Ce sont les fournisseurs d'accès à internet avec +9,2 % et les jeux vidéos avec +7,4 % qui tirent le mieux leur épingle du jeu, par contre la presse, les magazines et la musique pourraient être touchés plus longuement.

Matthieu Aubusson, qui est spécialisé dans le secteur numérique chez PwC indique « au niveau monde, si les revenus numériques représentent 21 % du total en 2008, ils devraient représenter 31 % en 2013. En France, la part des revenus passera de 20,1 % à 28 % en 2013 ». Cela pourrait provenir d'une « volonté du consommateur de contrôler le moment et le lieu de consommation de contenus, tout en recherchant le meilleur rapport qualité-prix dans chacun de ses choix ».

Enfin, les revenus engendrés par la publicité devraient reprendre leur croissance à partir de 2011 mais jusqu'en 2013, ils ne devraient pas pouvoir atteindre le niveau de 2007. La publicité sur le net et sur les téléphones portables devrait continuer d'augmenter, elle, pour atteindre les 19 % en 2013.