Megaupload : des répercussions en Argentine

Clément Solym - 26.01.2012

Edition - Justice - Megaupload - site - argentins


Deux sites argentins, Cuevana et Taringa ! sont à présent également dans le viseur de la justice. Ces deux plateformes étaient les plus visités en Amérique latin pour télécharger des films illégalement mais aussi échanger toute autre forme de contenus.

 

Et précisément, les trois fondateurs du site Taringa !, qui accueillait pas moins de 6 millions de visiteurs par jour, s'étaient déjà illustrés en reproduisant, en 2010, des livres sans autorisation. Cela leur avait valu, à l'époque, une première inculpation.

 

Ils auraient donc continué leur petite entreprise, se spécialisant dans les plateformes dédiées aux échanges de contenus non libres de droits. Toutefois, pour l'instant, les dirigeants de Taringa ! démentent entretenir des liens avec Megaupload.