Même une hausse psychologique du livre "va freiner les lecteurs"

Clément Solym - 28.11.2011

Edition - Librairies - librairie - hausse - TVA


À l'occasion du Salon du livre de Colmar, qui se déroulait ce week-end, la question de la hausse de la TVA sur le livre avait laissé pantois, dans le milieu de la librairie. Les professionnels interrogés sont plutôt inquiets de cette situation.


De fait, le passage de 5,5 % à 7 %, une hausse qui devrait être répercutée par l'ensemble des éditeurs, posera problème. Francis Martin de la librairie Harmann, à Colmar, fait part de ses appréhensions : « La hausse de la TVA, isolément, ce n'est pas grand-chose, mais sur le chiffre d'affaires global, c'est important. »

 

Chocolate coins

 

Deux solutions dans tous les cas : soit les livres augmentent, soit le libraire réduit un peu sa marge. Pour Pascal Schweitzer, des éditions Nuée bleue, la situation est tendue : « Le scénario probable est que cela se répercutera sur les acheteurs. Psychologiquement, la hausse même symbolique va freiner les lecteurs. »

 

Une mesure qui va être discutée dès demain, à 14h30 à l'Assemblée nationale par la Commission des finances. Plusieurs amendements ont été déposés pour assurer le maintien de la TVA du livre à 5,5 %