Menacé de mort pour une distribution gratuite de livres en festival

Antoine Oury - 18.09.2019

Edition - Société - livres lgbt festival - menaces mort Felipe Neto - rio festival gay


Pour répliquer à la tentative de censure du maire de Rio de Janeiro, Marcelo Crivella, qui avait cherché à présenter sous un plastique opaque tous les livres évoquant l'homosexualité lors de la biennale du livre de la capitale, le youtubeur Felipe Neto avait distribué gratuitement des centaines d'ouvrages abordant des thèmes LGBT. Neto a révélé qu'il était désormais menacé de mort.

Felipe Neto, sur YouTube


Felipe Neto, youtubeur brésilien aux 34 millions d'abonnés, avait décidé de frapper fort, lors de la dernière biennale du livre de Rio de Janeiro, début septembre. Après l'avertissement et la descente de police du maire de la ville, Marcelo Crivella, qui jugeait que les ouvrages évoquant l'homosexualité devaient être présentés sous un plastique opaque avec avertissement, il préparait sa riposte.

Dans une vidéo publiée le 7 septembre sur sa chaine YouTube, il était revenu sur cet épisode, signalant ouvertement son opposition à l'attitude de Crivella et moquant la source de son angoisse, la simple représentation d'un baiser entre deux hommes dans une bande dessinée publiée par la maison Marvel. Felipe Neto rappelait dans sa vidéo que ce dessin n'était qu'une représentation de l'amour et de l'affection, qui n'avait pas à être interdite aux enfants.

En effet, Crivella et un de ses adjoints appelaient à la censure de l'ouvrage pour préserver la jeunesse. Dans sa vidéo, Neto demandait au contraire à ses spectateurs et followers de se rendre en masse à la biennale, le lendemain, pour retirer un des livres qu'il allait offrir gratuitement lors de l'événement. Tous les livres réunis, achetés par le youtubeur lui-même, évoquaient évidemment l'homosexualité.

Pour se moquer de la mesure réclamée par le maire, Neto et son équipe avaient pris soin d'emballer les différents ouvrages dans un plastique opaque, comme le réclamait le maire de Rio. Pas moins de 14.000 exemplaires furent donnés, avec le succès que l'on imagine.


Des menaces de mort envers Neto et sa famille


Dans un message publié sur Twitter, l'acteur âgé de 31 ans a révélé avoir été la victime de menaces de mort depuis cette opération, qui l'ont même contraint à annuler une intervention lors d'une conférence sur l'éducation, annonce le journal O Globo. Les intimidations envoyées au jeune homme porteraient même sur sa mère, forçant cette dernière à quitter le pays.

L'acteur et youtubeur a officialisé l'information, signalant par ailleurs qu'un dépôt de plainte à la police était imminent.
 

Il a reçu un soutien de taille en la personne de Paulo Coelho, qui a indiqué dans un message publié sur le réseau Twitter que son combat était celui de la liberté d'expression et de la tolérance.
 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.