#MeToo : l'homme qui a ruiné le Prix Nobel jugé en Suède

Nicolas Gary - 19.09.2018

Edition - Justice - Suède metoo procès - Académie nobel littérature - procès agression sexuelle


L’homme par qui le scandale arriva : Jean-Claude Arnault, personnalité du monde culturel en Suède, est jugé pour deux viols, avec pour conséquence d’avoir provoqué l’annulation du Prix Nobel de littérature 2018. Un procès à huis clos, particulièrement lourd.

 

2018:08:04 16:36:24 - MeToo - Strohfigur - Korntage - Germany
Torsten Behrens, CC BY 2.0

 

L’avocat, Björn Hurtig, récuse formellement l’ensemble des accusations, et son client ne fera aucune déclaration à la presse. Si à cette heure, l’identité de la victime présumée n’a pas été dévoilée, son avocate assure que la journée a été difficile. 

 

Elisabeth Massi Fritz est particulièrement connue pour ses plaidoiries en matière de défense des femmes dans des affaires similaires. 

 

Selon l’acte d’accusation, évoqué par l’AFP, Jean-Claude Arnault aurait contraint sa victime à une relation sexuelle orale puis à une pénétration. Elle était alors dans un « état de vulnérabilité » et « de peur intense », assure la plaignante. 

 

Or, les événements du 5 octobre se seraient reproduits la nuit du 1er décembre. Et pour soutenir ce témoignage, contesté par la défense sur le principe parole contre parole, sept témoins ont été appelés à la barre. Cependant, une autre enquête pour viols et agressions sexuelles – qui auraient été commis entre 2013 et 2015 – a été classée sans suite.

 

Le fait est que, depuis ses révélations, c’est toute l’Académie Nobel qui tremble – Jean-Claude Arnault est le conjoint de l’une des jurés. Il a été soupçonné, se présentant lui-même comme le 19e juré, d’influencer les décisions de l’Académie. 

 

À Harvard, la constitution des archives
numériques #metoo est lancée


Mieux, des accusations pèsent sur le fait qu’il aurait alimenté les rumeurs autour des lauréats, notamment auprès de bookmakers, qui prenaient alors les paris.

Pour pallier l'annulation du prix Nobel de littérature cette année, un jury alternatif s'est monté, afin de malgré tout décerner une récompense. Haruki Murakami figurait dans la liste des auteurs retenus, mais a demandé que son nom soit retiré... La Française Maryse Condé fait toujours partie des finalistes.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.