Mexico célèbre Octavio Paz, Nobel de litérature 1990

Clément Solym - 17.04.2008

Edition - Société - Octavio - Paz - Mexico


Une série de lettres encore non publiée d'Octavio Paz, poète mexicain et prix Nobel de littérature en 1990 seront mises en vente aujourd'hui, soit deux jours avant la date du 10e anniversaire de sa mort. Écrites durant son poste de diplomate, puis d'ambassadeur à New Delhi dans les années 60, ces livres couvrent une période allant de 1957 à 1958. Ce fut « pour de nombreuses raisons, une époque très riche dans la vie d'Octavio Paz, ces lettres sont un trésor », explique Joaquin Diez-Canedo, l'éditeur.

On y découvre ses réflexions, bien évidemment, ainsi que ses amitiés, notamment avec André Breton. Publiée avec l'accord et même sous les pressions de sa veuve, cette édition inclura une lettre de présentation du couple, comment ils se sont retrouvés à Paris, plusieurs années après leur rencontre en Inde.

« Il s'agit là d'un trésor révélant une partie peu connue de son intimité et de sa vie personnelle », ajoute l'éditeur. Entre autres, cette envie de parvenir à créer une revue culturelle, « une organisation véritablement indépendante pour la circulation des idées ».

L'anniversaire de sa mort sera célébré à Mexico, par un ensemble de manifestations et de conférences, accompagnées de concerts et d'émissions radio. L'orchestre symphonique va également donner une représentation spéciale. On se souvient d'Octavio Paz principalement pour Le labyrinthe de la solitude, réflexion sur l'identité mexicaine.

Un autre auteur mexicain fut récemment mis à l'honneur, en la personne de Juan Villoro qui se vit décerner le prix Antonin Artaud.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.