Meyzieu : massacre à l'américaine prémédité du collégien

Clément Solym - 30.04.2008

Edition - Société - Meyzieu - couteau - agresssion


Alors que la victime du coup de couteau, placée « dans un coma artificiel », mais que « ses jours ne sont plus en danger », contrairement à ce que l'on apprit lundi, on sait que l'hypothèse de la préméditation est confirmée. En effet, l'agresseur avait « prémédité une tuerie » au cours de laquelle quelques-uns de ses camarades « avec qui il ne s'entendait pas » devaient être ses victimes.

Le procureur de la République de Lyon, Xavier Richaud a révélé que son acte était manifestement « inspiré des tueries aux États-Unis ». De fait, l'adolescent s'était confié à un camarade, qui aurait tenté de l'en dissuader. Un autre avertissement avait été envoyé par SMS lundi, peu avant son acte. Il « était déterminé à régler ses comptes », selon le procureur, quoique l'hypothèse de la confidence sur son blog n'ait toujours pas été confirmée.

« Il se sentait victime de railleries, de moqueries à la fois sur son nom patronymique et son physique », mais également de hard rock, de jeux vidéo violents, ce jeune au look gothique et d'apparence plutôt corpulente se voyait comme « différent ». Il avait « très mal vécu d'être rejeté ».

Après son acte de violence, ayant pris la fuite, il « s'est frappé d'un coup de couteau dans le cou et s'est coupé les tendons du bras gauche », nécessitant d'être à son tour d'être hospitalisé. Pour le procureur, « il dit qu'il avait envie de se suicider, mais je pense que c'est un appel au secours ».