Michael Connelly en musique avec Spotify

Xavier S. Thomann - 20.02.2013

Edition - Société - Playlist - Bande son - Michael Connelly


Si vous aimez les romans de Michael Connelly, vous apprécierez certainement sa musique. Cela ne vous a peut-être pas échappé, mais de nombreux morceaux de musique sont mentionnés dans ses différents romans. Si vous n'avez pas la foi de relever tous les titres vous-mêmes, sachez qu'une liste est disponible, qui recense les titres présents sur Spotify. 

 

Michael Connelly

basykes, CC BY 2.0

 

 

À l'occasion d'une récente rencontre avec ses lecteurs, l'auteur a pu évoquer la place occupée par la musique dans son oeuvre. Il va sans dire que la mention de certains morceaux permet de donner (à peu de frais) une ambiance précise à une scène. Un autre écrivain américain, Bret Easton Ellis, use (et abuse?) de ce procédé. 

 

Les playlists de ce dernier sont disponibles sur son site ainsi que sur Spotify. Pour ce qui est de l'auteur de romans policiers, la musique de boîte de nuit des années 1980 est absente, la part belle est réservée au jazz, pas étonnant pour une histoire de flics. L'un de ses personnages les plus célèbres, Harry Bosch, est un grand fan du saxophoniste Art Pepper. 

 

D'autre part, Connelly dit avoir une petite préférence pour les musiciens torturés, « pour qui faire de la musique n'a pas été une partie de plaisir. » Logique, étant donné le caractère sombre de ses histoires. Autre élément à retenir : la musique qui apparaît dans les livres est aussi celle écoutée par l'auteur lors de l'écriture. 

 

Avec la liste qui suit, vous avez donc tout ce qu'il vous faut pour écrire un grand polar : 

 

John Coltrane Quartet - Soul Eyes

Wayne Shorter - 502 Blues (Drinkin' And Drivin')

Frank Morgan - Lullaby

Billy Strayhorn - Lush Life

Clifford Brown - Willow Weep For Me

Louis Armstrong - What A Wonderful World

Art Pepper - Straight Life

Art Pepper - You'd Be So Nice To Come Home To

Chet Baker - My Funny Valentine

Miles Davis - Freddie Freeloader

 

Et bien d'autres encore. Par ailleurs, si Connelly n'est pas trop votre tasse de thé, Murakami a également sa playlist.