Michael Moorcock revient au roman après 10 ans de silence

Clément Solym - 18.02.2015

Edition - International - Michael Moorcock - whispering swarm - nouveau roman


L'éditeur britannique Victor Gollancz, spécialisé dans la science-fiction et la littérature générale, annonce une grande nouvelle pour le monde de la fantasy. Il a acheté les droits du premier roman que Michael Moorcock a produit depuis près d'une dizaine d'années, The Whispering Swarm. Si l'on pouvait faire sonner les cloches de Notre-Dame, ce ne serait pas du luxe...

  

 

Michael John Moorcock

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Depuis plusieurs années, Gollancz s'est fait une religion de reprendre les textes de Moorcock, avec la réédition d'une trentaine de livres, en papier et numérique, couvrant la quasi-totalité de son travail. En février 2013, la Michael Moorcock Collection était annoncée pour une diffusion imminente. 

 

Ah, Moorcock, et son multivers. Elric, La Légende de Hawkmoon, des mondes fantastiques, peuplés de magie et d'histoires épiques... Le programme de redéploiement des œuvres a permis au public de redécouvrir des ouvrages qui n'étaient plus nécessairement disponibles auprès du public, et finalement, en numérique. 

 

Alors, bien entendu, Moorcock a produit ces personnages parmi les plus célèbres de la fantasy du XXe siècle, tout en s'inscrivant lui-même comme une fantastique source d'inspiration. Et dans ces années 60 de l'Empire britannique, où les petits Beatles faisaient monter le volume, Moorcock devenait l'un des auteurs de la Nouvelle Vague, apportant un souffle nouveau dans la science-fiction. 

 

Après un revival de 31 titres en tout, repris chez Gollancz, voici donc le renouveau, avec un Michael Moorcock qui revient dans la ville de son enfance, et sur l'un de ses thèmes favoris, Londres. Dans le contexte de l'après-guerre, The Whispering Swarm est en partie autobiographique et en partie romanesque. Des univers parallèles, avec des mousquetaires, des magiciens et des bandits de grand chemin. (voir Gollancz)

 

L'ouvrage sera proposé par Orion Publishing Group, prochainement, et sera bel et bien le premier roman depuis près de 10 ans – on peut cependant souligner que Moorcok était intervenu pour une histoire de Doctor Who. Le personnage principal est un jeune Michael, sur le point de découvrir un Nouveau Monde, de magie et d'émerveillements. Il raconte ses premières expériences avec l'écriture, la rencontre avec un mystérieux frère de l'Ordre du Carmel.

 

Pour situer un peu mieux Moorcok, il a été comparé à Balzac, Dumas, Dickens, James Joyce ou encore Tolkien et Fleming. Et assurément, des auteurs comme Alan Moore ou Neil Gaiman lui doivent beaucoup. Aujourd'hui, il est possible de le croiser, de temps à autre, dans un restaurant parisien, où il vient parfois, quittant le Texas où il réside. 

 

Rendez-vous en juillet 2015, avec deux romans qui suivront dans les trois prochaines années. Un extrait est déjà disponible à cette adresse. La légende est de retour, et c'est plutôt délicieux...

 

N'oublions pas non plus qu'en 2011, Fleuve noir publiait Les Buveurs d'âme, roman coécrit avec Fabrice Colin, et qui ressortira en Pocket le 12 mars – accompagné par ailleurs de l'Intégrale volume 3, annonce l'éditeur. C'était l'occasion de retrouver dans une histoire originale le personnage d'Elric. Ce dernier était également revenu chez Glénat, dans une adaptation en BD, Le Trône de Rubis, puis un tome 2 Stormbringer (le nom de l'épée magique d'Elric), qui s'étaient tous deux vendus à près de 15.000 exemplaires.