Michel Houellebecq reconnaît avoir peur de l’islam

Victor De Sepausy - 08.09.2015

Edition - Société - Michel - Houellebecq - islam


Soumission (Flammarion), le dernier livre polémique de Michel Houellebecq, s’apprête à passer la Manche, avec une traduction en anglais qui paraîtra le 10 septembre. C’est l’occasion pour l’écrivain de se confesser auprès des journaux anglais, à commencer par The Guardian.

 

Dans l’édition dominicale de ce grand quotidien, les lecteurs ont pu découvrir un entretien avec Michel Houellebecq. Ce dernier assure que l’islam est devenu une obsession dans notre société occidentale. L’écrivain avoue participer à ce phénomène avec son dernier titre mais il ajoute qu’ « il est impossible d’augmenter la proportion qu’occupe déjà l’islam dans les informations. Nous sommes déjà presque à 100 % », rapporte l’AFP.

 

Quand on lui demande s’il est islamophobe, Houellebecq répond « probablement, oui, mais le mot ‘phobie’ signifie ‘peur’ plutôt que ‘haine’. La peur du terrorisme ». S’il convient que les terroristes sont très peu nombreux, il ajoute cependant que « ce sont souvent les minorités les plus résolues qui font l’Histoire »

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur :
Genre : litterature...
Total pages : 300
Traducteur :
ISBN : 9782081354807

Soumission

Dans une France assez proche de la nôtre, un homme s'engage dans la carrière universitaire. Peu motivé par l'enseignement, il s'attend à une vie ennuyeuse mais calme, protégée des grands drames historiques. Cependant les forces en jeu dans le pays ont fissuré le système politique jusqu'à provoquer son effondrement. Cette implosion sans soubresauts, sans vraie révolution, se développe comme un mauvais rêve.

J'achète ce livre grand format à 21 €