Michelle Obama réfute tout en bloc et préfère son potager

Clément Solym - 12.01.2012

Edition - International - Michelle Obama - Maison Blanche - CBS


Qui est véritablement Michelle Obama ? Sans doute pas une première dame pot de fleurs, mais peut-être pas non plus une femme de l'ombre aux dents acérées. Le livre de Jodi Kantor, The Obamas, dresse un tableau peu reluisant de la femme du président. L'intéressée s'est exprimée à ce propos dans une interview télévisée mercredi comme le rapporte l'agence Reuters.

 

Une trentaine de personnes, toujours en poste où qui sont passés par la Maison Blanche, ont fourni la matière au journaliste Jodi Kantor, journaliste pour le New York Times. Dans son livre, il se concentre sur la première dame, mettant en avant le rôle qu'elle a pu jouer dans les décisions prises au sommet. Il s'attarde aussi sur les différends supposés entre elle et les conseillers du président. Pas d'une franche neutralité, Michelle ? 

 

 

 

Avant même sa sortie, le 10 janvier, les anecdotes croustillantes avaient déjà fuité. Lors d'une interview télévisée pour la chaîne CBS, Michelle Obama a contre-attaqué. Elle n'a pas lu le livre, mais réfute les accusations. Selon elle, depuis la victoire de son mari, beaucoup essaie de lui coller une image, celle de la femme noire constamment en colère.

 

Elle assure pourtant mettre très peu les pieds dans l'aile ouest de la Maison Blanche, l'aile décisionnelle. Elle nie aussi s'entretenir avec l'équipe de son mari et n'assisterait pas aux réunions.

  

Concernant les insultes de Robert Gibbs, ancien porte-parole de la Maison-Blanche (voir notre actualitté), la première dame assure qu'ils sont restés en très bons termes, ajoutant que tout le monde faisait des erreurs, s'emportant sans le vouloir. 

 

Une chose est sûre, Michelle Obama n'est pas rancunière.