Millenium : le frère de Stieg dément un marketing effréné

Clément Solym - 24.01.2011

Edition - Société - millenium - livre - stieg


Eva Gabrielsson vient de sortir un livre chez Actes Sud dans lequel elle expose précisément sa situation. La veuve de Stieg Larsson, auteur de Millenium, sans qu'ils ne se soient jamais mariés, avouait notamment qu'elle était en mesure de finir le livre inachevé de Stieg.

Elle assure surtout qu'elle souhaite obtenir les droits d'exploitation des oeuvres, pour empêcher que le frère et le père Larsson ne mettent en place des produits dérivés jusqu'à écoeurement. Selon elle, l'unique motivation des ayants droit du romancier est la commercialisation pure et dure de tout ce qui pourrait se vendre.

Pas de 'mugs' Millenium


En réponse à ce livre, Joakim Larsson, le frère, est intervenu dans un talk-show, qui a été diffusé sur la télévision suédoise vendredi dernier, avec une attaque forte. Lui et son père entendent montrer leur bonne foi en projetant de faire don de plus de 250 millions de couronnes suédoises, à des organismes de charité.

Et surtout, Joakim a coupé court à tous les procès d'intention d'Eva. « Il n'y a pas de tee-shirts ni de tasses à café. Nous avons payé des avocats pour que tout cela s'arrête. Nous avions même reçu une demande en provenance de Taiwan, pour la réalisation d'une opérette, mais nous avons dit non à tout. »

Pour Eva, les ayants droit ont déjà assez d'argent, et cela doit prendre fin. « Jusqu'à quand allez-vous tenter de presser le citron », invectivait-elle ! Au point qu'elle en ait regretté la sortie de ces livres : « Mais j'aurais préféré, je le dis, que Stieg n'ait jamais écrit Millénium. Que j'ai perdu mon appartement plutôt que de me retrouver à parler tous les jours de cette polémique. Pour moi, ça aurait été mieux que Millénium ne soit jamais publié. Et j’aurais pu continuer ma vie et faire mon deuil personnellement » (notre actualitté).

Arrêter de se battre

Mais Joakim estime qu'il est du devoir de son père et lui de poursuivre les travaux de Stieg et leur commercialisation. « Stieg aurait peut-être souhaité que nous travaillions ensemble au lieu de nous battre », déplore-t-il. Pas sûr, rétorquerait Eva, qui a toujours assuré que Stieg n'avait plus de relation avec ses parents. Dans tous les cas, le montant qui sera versé à des oeuvres de charité inclura également le magazine antinazi, Expo, dans lequel avait travaillé Stieg.

Pour l'heure, la trilogie a vendu près de 50 millions d'exemplaires à travers le monde et connu une première adaptation en film, qui sera suivi d'une autre réalisée par Hollywood. La sortie du premier épisode est prévue pour le 21 décembre 2011. (via TheLocal.se)



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.