Ministère de la Culture : Aurélie Filippetti et le gouvernement Valls

Nicolas Gary - 02.04.2014

Edition - Société - Najat Vallaud Belkacem - Aurélie Filippetti - Manuel Valls


Seules certitudes, pour l'heure : les membres du cabinet du premier ministre, Manuel Valls, sont ceux qui étaient présents avec lui lorsqu'il était ministre de l'Intérieur, et les ministres composant le nouveau gouvernement seront annoncés aujourd'hui. Les secrétaires d'Etat, eux, apparaîtraient la semaine prochaine. Les spéculations vont toutes bon train, et l'on se demande bien ce qu'il adviendra du ministère de la Culture, et de son actuelle locataire. 

 

 

Najat Vallaud-Belkacem

Najat Vallaud Belkacem

Parti socialiste, CC BY NC ND 2.0

 

 

On s'en souvient, le gouvernement Fillon avait vu basculer le poste de la rue de Valois des mains de Christine ‘Anéfé' Albanel, à Frédéric Mitterrand. Une transition qui n'avait pas manqué de surprendre, pour finalement aboutir à un porte-parole de luxe pour Nicolas Sarkozy, « mais au moins avait-il de la culture », résumait un acteur du livre, dans les allées du Salon de Paris. 

 

Pour Aurélie Filippetti, la question n'est pas vraiment de savoir si elle restera en poste au ministère de la Culture : selon plusieurs sources, l'actuelle ministre convoitait plutôt l'Enseignement supérieur et la Recherche que la rue de Valois. Ainsi, son maintien dans « le gouvernement de combat », promis par François Hollande fait assez peu de doute, dans l'esprit de nos interlocuteurs. On met en avant les différents soutiens qu'elle a pu apporter à Manuel Valls, « et surtout dans l'affaire Dieudonné ». 

 

La circulaire qui se destinait à faire interdire les spectacles de l'humoriste avait reçu un appui fort de la ministre de la Culture. « Elle répond à une nécessité urgente : arrêter la propagande négationniste de Dieudonné. Cette circulaire donne aux préfets les moyens d'intervenir pour empêcher la diffusion de ce spectacle gravissime », assurait-elle.

 

Plusieurs sources confirment, dans la presse, le départ de la rue de Valois, et pour le ministère de la Culture, c'est Najat Vallaud-Belkacem, actuelle porte-parole du gouvernement, qui revient assez régulièrement. Un acteur du monde culturel se souvient : « L'intervention de Najat, à l'occasion du Festival de Cannes, était bien plus convaincante que celle d'Aurélie. Elle avait travaillé son dossier, c'était évident. On aurait vraiment cru que le casting était raté. » 

 

Selon le secrétaire général de l'Élysée, Pierre-René Lemas, l'annonce sera faite à 11h15 ce matin, et le premier Conseil des Ministres devrait se réunir vendredi 4 avril (matin).