Miracle de la télé : au Brésil, une série augmente les ventes de livres

Clément Solym - 06.11.2019

Edition - International - série télévision Brésil - vente livres télévision - miracle Brésil


Depuis juillet dernier, la telenovela Bom Sucesso occupe les spectateurs brésiliens. Produite et diffusée sur Rede Globo, elle met en scène plusieurs stars de la télévision, dans une banlieue de Rio de Janeiro. Ici, Paloma, couturière avec trois enfants, apprend qu’elle n’a plus que 6 mois à vivre.


 

Tragique pour cette malheureuse mère de famille célibataire, pensera-t-on avec une once d’humanité, mais surtout particulièrement rémunérateur… pour les maisons d’édition. En effet, l’intrigue tourne également autour du sauvetage d’une maison d’édition — une première manifestement à la télévision brésilienne.

Ainsi, Prado Monteiro, la maison dont il est question, se retrouve à plusieurs reprises, et nécessairement, les personnes qui y travaillent lisent. Parfois des ouvrages classiques, ou d’autres œuvres importantes. Mais quoi qu’il en soit, la série fait état de plusieurs références… qui impactent les spectateurs. 

À l’occasion de la Journée mondiale du droit d’auteur, qui se déroulait ce 29 octobre, le magazine brésilien Extra a réalisé une petite enquête.

La question est de savoir s’il existe une connexion entre les ouvrages cités dans la série et la vente de livres dans le monde réel. Il semble bien que oui : la demande pour les titres qui apparaissent — il ne s’agirait pas de placement de produits cela dit — bénéficierait de cette exposition, avec une croissance de 15 %. 
 
Et le livre le plus sollicité, qui fut l’un des premiers à apparaître dans la série n’est autre que Le Magicien d’Oz, écrit par L. Frank Baum. C’est d’ailleurs lui qui a vu ses ventes largement amplifiées. Vient ensuite La Lettre écarlate de Nathaniel Hawthorne et puis les œuvres de Conan Doyle, avec respectivement 10 % et 3 % de mieux. Ou encore Alice au pays des merveilles, qui collecte 10 % de mieux tout pareillement.


Commentaires
A la grande époque de la création des séries au Brésil, dans les années 80, dans l'un des épisodes le jeune premier déclarait qu'il était en train de lire Les Mémoires d'Adrien de Marguerite Yourcenar et il s'enthousiasmait. Les ventes du livres se sont envolées et l'heureux éditeur a déclaré en avoir vendu 60.000 ex dans le mois qui a suivi!
Ca c'est plutôt une bonne nouvelle ! Après tout, nombreux sont les romans dans lesquels il est question de cinéma, ce n'est qu'un juste retour des choses. Ca me donne des idées de nouvelles. Décidément, j'adore votre infolettre, je la lis scrupuleusement chaque jour. Merci.

Celui-là aussi je le partage.
Cela fait plaisir cette con-fusion des genres. Le livre a encore des siècles devantlui
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.