Miroirs du réel, une collection science-fiction et fantasy chez L'Harmattan

Antoine Oury - 26.04.2019

Edition - Les maisons - harmattan science fiction - livres science fiction - collection Miroirs reel


Les éditions L'Harmattan se dotent d'une collection destinée aux ouvrages de science-fiction et de fantasy, intitulée « Miroirs du réel ». Deux ouvrages inaugurent le tout, publiés en février dernier et en avril : Benoît Macquart, directeur de la collection et à l'origine de l'initiative, souhaite publier une dizaine de livres à l'occasion de cette première année, et notamment offrir plus d'exposition aux ouvrages du genre signés par des auteurs africains.




Une collection pour accueillir science-fiction, fantasy et, plus globalement, « tout ce qui touche à l'imaginaire », nous explique Benoît Macquart, directeur de la collection « Miroires du réel » pour L'Harmattan. Passé chez Fayard et quelques maisons d'édition de taille plus réduite, Benoît Macquart se présente avant tout comme un lecteur de fantasy et de science-fiction.

« J'ai fait mes premières armes assez jeune en fantasy, avec la lecture de Tolkien, avant de découvrir la science-fiction avec les classiques du genre, Asimov et son incontournable Fondation, Frank Herbert avec Dune... J'ai eu un peu plus de mal à rencontrer les auteurs français qui maitrisent ces genres, jusqu'à lire Pierre Bordage », explique-t-il en remontant son parcours de lecteur.

En proposant à L'Harmattan d'ouvrir une collection consacrée à la science-fiction et à la fantasy, Benoît Macquart souhaite « valoriser l'imaginaire francophone », y compris celui des écrivains africains. L'Harmattan est en effet particulièrement impliqué auprès du bassin d'auteurs francophones, notamment sur le continent africain : « À l'occasion d'un premier appel à manuscrits, nous en avons reçu quelques-uns signés par des auteurs africains. Ce serait très bien, effectivement, si nous pouvions mettre en avant une science-fiction issue de cultures qui sont autres qu'occidentales. »
 

Imaginaire classique et contemporain


La collection Miroirs du réel entend proposer des ouvrages classiques et contemporains, à l'image de ses deux premières parutions, Les navigateurs de l'infini, de J-H Rosny Aîné (1925), et Les hasards de la célérité, de Thierry Cladart. La publication de traduction est aussi envisagée, à l'image de cette nouvelle traduction de Flatland, du Britannique Edwin Abbott Abbott, sur laquelle Benoît Macquart travaille. Toutefois, la majorité des livres sera signée par des auteurs contemporains.

À noter, pour ces derniers : la collection Miroirs du réel applique le même système que le reste des ouvrages de L'Harmattan, à savoir une rémunération de l'auteur à partir de plusieurs centaines d'exemplaires vendus. En dessous de ce seuil, l'auteur ne touche pas de droits sur son livre. Un point problématique, régulièrement soulevé. 

Pour la promotion et la valorisation des ouvrages de la collection, L'Harmattan envisage une stratégie plus tournée vers l'événementiel que d'habitude, avec « des objectifs de communication un peu différents et des événements plus atypiques, à la croisée des arts, impliquant littérature et musique, par exemple », précise le directeur de collection.
 
La diffusion des ouvrages est assurée par le groupe L'Harmattan lui-même, implanté dans plusieurs territoires francophones, dont l'Afrique et le Québec.

Le résumé de l'éditeur pour Les navigateurs de l'infini :
 

À bord du Stellarium, ils sont les premiers explorateurs de Mars découvrant un monde vivant qui repousse les limites de leur imagination. Ici, sur la planète rouge, les Zoomorphes, des êtres aux formes inouïes et aux propriétés inconnues, font face à une antique civilisation, les Tripèdes, résignée au déclin. Mais l'arrivée des Terriens apporte l'espoir de freiner l'invasion de leurs adversaires. Plongés au cœur de ce territoire onirique, les Astronautes découvrent que le plus étonnant n'est pas tant ce qui leur paraît étranger, mais plutôt ce qui leur ressemble…


Le résumé de l'éditeur pour Les hasards de la célérité :
 

Quoi de plus exaltant que la perspective de se téléporter plus vite que la Célérité en tous points de l'humanosphère ? Quoi de plus prometteur que l'espérance d'une vie quasi éternelle ? Dans la nouvelle humanité qu'ils se sont créée, les survivants du Grand Exil ont pleinement réalisé ces vieux projets humains. Le transhumanisme de l'AIS a bâti une nouvelle société où tous les anciens problèmes sont terminés. Pourtant, dans ce monde supposément idéal, la liberté n'est nulle part.



Thierry Cladart - Les hasards de la célérité - L'Harmattan - 9782343172088 - 21 €
J-H Rosny Aîné - Les navigateurs de l'infini - L'Harmattan - 9782343167145 - 22,50 €


Commentaires
En dehors de ses clauses abusives, l'Harmattan n'est pas connue pour la qualité de ses publications, ni pour sa relation avec ses auteurs.



Parler de leur collection, c'est leur faire trop d'honneur.



http://jeunesecrivains.superforum.fr/t34773-avis-me-editions-l-harmattan
Dans le domaine des sciences sociales, en particulier (comme souligné dans l'article) dans le champ des études africaines, L'Harmattan a publié (dans des conditions effectivement très discutables, notamment pour ce qui concerne la rémunération des auteur.e.s) nombre de très bons livres. Le problème principal du catalogue de L'Harmattan est en fait plutôt de s'y retrouver entre le bon, l'excellent, le moins bon ou (à l'occasion) l'exécrable.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.