Mitterrand en visite à la Tour Médicis : « ça peut marcher »

Clément Solym - 03.02.2012

Edition - Société - Frédéric Mittérand - Montfermeil - Tour Médicis


Il y a quelque temps, le ministère de la Culture rachetait la tour Utrillo à Montfermeil en Seine-Saint-Denis, pour en faire une Villa Médicis en banlieue. Hier, le ministre de la Culture a visité la tour et esquissé les lignes de ce projet « fou ».

 

Le ministre de la culture Frédéric Mitterrand a visité hier la tour Utrillo, à Montfermeil en Seine-Saint-Denis. La tour était destinée à être détruite mais le ministère de la Culture en a décidé autrement en la rachetant pour un vaste projet, une tour Médicis, référence à la villa de Médicis (voir notre actualitté).

 

Des résidences artistiques, des formations mais aussi une école : dans un communiqué de presse, le ministère précise que la tour Médicis, « offrira une capacité d'accueil en résidence d'artistes de toutes les disciplines, en provenance de France et du reste du monde ». Pour ce qui est de l'école, il y aura des formations préparatoires aux métiers de l'art, et une école de la deuxième chance. En plus de cela, un accueil de spectacles, des conférences et expositions.

 

 

 

« Si on est ouvert sur les activités du quartier et qu'on y apporte autre chose, sans arrogance, ça peut marcher » estime le ministre. L'ancien directeur de la Villa Médicis à Rome attend, pour sa part, énormément de ce projet : la tour est destinée à devenir « le symbole du renouveau » rapporte l'AFP.

 

Coût du projet ? Le ministre a estimé prudemment le coût des travaux à 20 millions d'euros. La tour de Médicis s'inscrit d'ailleurs en parallèle du projet d'urbanisme du Grand Paris, le quartier étant mal desservi par les transports (projet avorté d'autoroute)

 

Frédéric Mitterrand a estimé que la vue était « formidable » car on peut apercevoir la tour Eiffel ainsi que l'aéroport de Roissy et parfois la Défense et Disneyland. La vue sur la tour Eiffel, formidable ? Un peu maladroit lorsque l'on vante un projet d'avenir : Montfermeil n'est pas Paris et c'est précisémment sa force.